L’HÉRITIÈRE

TOME 1

Note : 5 sur 5.

Écrit par Melinda Salisbury
Édité chez Gallimard Jeunesse [ 327 pages ]

Twylla est promise au prince héritier du royaume de Lormere. Mais la jeune élue possède un don maléfique. Elle a le pouvoir de tuer par son simple toucher : elle est l'arme parfaite ! La cruelle reine qui l'a adoptée la contraint à exécuter les traîtres. Nul ne peut approcher Twylla sans risquer sa vie. Jusqu'au jour où Lief, son nouveau garde, charmant et rebelle, fait vaciller la jeune fille dans sa foi et sa soumission ...

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Comment vous dire exactement ce que je pense de cette lecture, en gros : plus je lis ce livre et plus je l’aime. Pour moi c’est une valeur sûre, un coup de coeur infini. C’est le bouquin qui m’a fait aimer la lecture et c’est lui que je lis quand je suis en panne et que je me dis « j’ai envie de lire mais tout me saoul » ! Vous voyez ce que je veux dire ?

Dès que je me replonge dans les premières pages, l’univers m’absorbe et je me retrouve comme un fantôme à voir tous les personnages s’agiter autour de moi dans les couloirs du château de Lormere. Je crois que c’est ce livre en particulier qui me fait le plus regretter de ne pas savoir lire anglais parce que je sais que je n’aurai malheureusement jamais le suite. Mais passons, parlons un peu de l’histoire.

Avec une plume extrêmement agile, fluide et délicate, l’auteure nous fait rencontrer beaucoup de personnage, dont Twylla. Une jeune femme qui représente la réincarnation de la fille des dieux. Adoptée par la famille royale, elle vit au palais et se dévoue corps et âme à son rôle. Elle est également l’exécutrice des traitres puisque sa peau empoisonnée tue quiconque la touche hormis la famille royale. Twylla est promise au prince. Cela fait partie de son destin alors elle ne s’est jamais vraiment posée de question là-dessus. En a-t-elle envie ou non, elle ne saurait le dire. C’est quand son nouveau garde arrive dans sa vie que tout bascule. Les murs tombent, les secrets sont dévoilés et une romance particulièrement poignante voit le jour.

Moi qui ne suis pas spécialement friande de romance, d’histoire d’amour etc. Je ne m’en lasse pas ! J’admire encore et encore cette oeuvre où l’autrice a créé bien plus qu’une histoire selon moi. Les personnages sont attachants et agaçants, ils nous font ressentir énormément de chose. L’univers est parfaitement construit. Les croyances, les contes pour enfant qui deviennent une horrible réalité, leurs dieux, la mangeuse de pêchée, tout est tellement bien fait que j’ai eu envie de croire à tout ça. Une religion qui prend forme et se démonte au fils des pages. Une destinée qui en cache une autre.

Pour moi c’est simplement impossible de ne pas aimer cette histoire, inconcevable !

En tout cas, je le jure : un jour j’apprendrais l’anglais et je lirai les deux autres tomes de cette trilogie ! Parce que je ne peux pas ne pas connaître la suite, j’en suis couverte de frustration dès que je termine ce livre !

Je vous le dis : il faut le lire ! C’est plus qu’une recommandation que je vous fais aujourd’hui, c’est un fait. Il est trop bien pour qu’on ne le lise pas et je serai toujours étonnée et agacée de voir qu’il n’a malheureusement pas marché en France, ou du moins pas assez pour la traduction de la suite.

Je ne peux même pas vous donner de point négatif à cette histoire puisque j’aime absolument tout ! Vous verrez sûrement rarement de détail de note aussi élevé que celle que je vais vous faire aujourd’hui mais je ne peux juste pas faire autrement. Même la couverture est magnifique, franchement je ne trouve rien à dire de mauvais.

Je garde encore et encore l’espoir qu’un jour quelqu’un retombe sur cette histoire et prévoir une réédition avec traduction de la suite, ou bien que je tombe sur une âme charitable qui me traduira le reste, ahah.

Oui, je sais, c’est beau de rêver…


Au milieu de mon malheur, j’entrevois une lueur d’espoir : que je le veille ou non, je suis la fille de ma mère, et si elle arrive à se faire respecter ici, alors moi aussi j’en suis capable. Je prendrai exemple sur elle. Je m’accrocherai à mon rôle coûte que coûte. Et c’est ainsi que je gagnerai.

PENSÉE DE TWYLLA

Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

AUTRES PERS.

ÉCRITURE

RYTHME

DESCRIPTION

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

FACILITÉ

COUVERTURE

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ