Mon Bordel

Apprendre l’anglais en lisant

Coucou mes joyeux lecteurs ! Aujourd’hui, je voudrais vous parler d’un projet que je pense bientôt démarrer, un projet que j’ai vraiment envie d’essayer.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j’ai toujours trouvé la méthode de l’éducation française, pour apprendre une langue étrangère, vraiment nulle ! Et pour dire, j’ai fait de l’anglais depuis ma classe de CE2 – en petite quantité bien sûr – et mon niveau dans cette langue est toujours proche de zéro (avec un tout petit peu d’exagération). Je pense d’ailleurs avoir un meilleur niveau en espagnol, alors que je l’ai commencé uniquement en classe de quatrième – avec de meilleurs professeurs, selon moi –.

Bref du coup, j’aimerai reprendre l’apprentissage de l’anglais depuis le début et étant donné que ce que j’aime par-dessus tout, c’est la lecture, je vais me mettre à lire des livres en anglais. Bien sûr, je pense commencer avec des livres faciles et de préférence jeunesse, pour ne pas me perdre. Et je serai évidemment accompagnée d’un dictionnaire français-anglais et d’un bescherelle d’anglais.

Bon, je ne pense pas faire tout ça maintenant, puisque de tout façon, je n’en ai pour l’instant pas les moyens. Bah oui, les livres, ça se paye !

Donc, je vais me contenter de réfléchir à ce projet et au roman que je vais choisir pour débuter mon apprentissage. Pour le moment, je pense à Harry Potter. Je connais déjà l’histoire principale grâce aux films et je sais déjà que j’aimerai ma lecture, et puis ce sera directement l’oeuvre de J. K. Rowling que j’aurai entre les mains, et non une traduction. J’en ai parlé un peu autour de moi et on m’a mis en garde sur l’univers magique du livre, car les termes anglais changent et ça ne sera pas forcément facile, mais j’aime les défis et je pense qu’avec ce livre, de base pour enfant, je pourrais m’en sortir.

Je vais essayer de traduire le livre moi-même, en lisant avec mon dictionnaire, pour assimiler et comprendre, puis j’emprunterai le même livre en français pour savoir ce qui cloche dans ma traduction et ma compréhension de l’histoire.

En parallèle, j’essaierai de regarder les films en anglais également, pour la sonorité et la prononciation des mots.

Je suis sûre que j’apprendrai mieux comme ça, par moi-même, quand apprennent par coeur la fichue liste de verbe irrégulier qu’on connait tous et qu’on ne supporte plus. Je suis persuadée que pour apprendre une langue, il faut d’abord essayer de la lire et la parler, avant d’en décortiquer la grammaire et la conjugaison. Après tout, on parle français depuis notre naissance et c’est ensuite, à l’école qu’on apprend tous ces détails sur la langue, non ?

Voily voulou, je crois que c’est tout ce que je voulais vous dire pour aujourd’hui. Je vous tiendrai au courant de l’avancement de mon projet, en espérant que je puisse le mettre en pratique. Oui parce qu’en avoir l’idée c’est bien mais ensuite acheter ce dont on a besoin et avoir le temps de le faire, c’est autre chose.

Mais bon, grosse bise et bonne journée à vous tous, je vous en dirai plus en temps et en heure !

Mon Bordel

Arnaque : Les faux employeurs

Alors, comme le titre l’indique, aujourd’hui je vais vous parler d’une arnaque, qui apparemment est très répandu en France, et qui vise les jeunes à la recherche d’emploi.

Vous en avez peut-être entendu parler, moi ce n’était pas le cas mais maintenant, je ne risque plus de l’oublier ! Je vais vous expliquer ce qui m’est arrivé et vous comprendrez mieux, vous pourrez peut-être d’ailleurs me dire si ça vous ait déjà arrivé à vous, ou à votre entourage.

Bref, il y a quelques jours, j’ai été contacté par le – soi-disant – directeur de recrutement d’une chocolaterie, censée ouvrir bientôt ses portes dans la ville où j’habite. Il m’a directement contacté par mail en me disant avoir repéré mon profil sur pole-emploi et en ajoutant qu’il voulait m’engager car je correspondais parfaitement à ses critères. Déjà là, c’était un peu étrange – étant donné que je n’ai aucune expérience professionnelle – mais je lui ai répondu. Il m’a demandé des informations telle que mon nom, mon numéro de téléphone, mon adresse et la copie de ma pièce d’identité.

Au fur et à mesure que je répondais à ses mails, il m’a annoncé que j’étais engagé et que mon entretient officielle pour signer le contrat, serait un jour avant l’ouverture du magasin, car il était en Corse, pour l’ouverture d’un autre magasin. Il m’a dit qu’il m’enverrait un chèque par la poste – je ne vous embêterai pas avec la somme, mais elle n’était pas petite – et que je devrais l’encaisser au plus vite.

J’ai commencé à trouver ça encore plus louche.

Mes doutes se sont amplifiés quand il m’a dit que je devais garder une partie de la somme – comme avance sur salaire – et que je devais renvoyer le reste à son comptable, pour que l’entreprise prenne en charge mes uniformes et me les envois.

Plus tard, j’ai reçu le chèque – que je n’ai pas encaissé, rassurez-vous – et il m’a presque harcelé pour savoir si l’argent était arrivé sur mon compte. Entre temps, j’ai eu plusieurs appels de lui, son comptable et l’assistant de son comptable.

Quelque chose de similaire arrivait en même temps à mon petit-ami. Une entreprise – qui n’existe même pas – l’avait contacté par mail et lui a envoyé un chèque – qu’il a encaissé – puis lui a demandé de retirer trois tickets de coupon de PCS à un Tabac presse. Mon copain ne l’a bien sûr pas fait, il a senti l’arnaque venir et nous sommes allés à sa banque pour être sûr de l’arnaque. Comme par hasard, le chèque n’était pas approvisionné, alors il est allé porter plainte. Il n’y aura apparemment pas trop de répercussion sur son compte en banque, du moment qu’il n’y touche plus, jusqu’à ce que sa banque ne renvoie le chèque en blanc – venant probablement, d’après la banque, d’un chéquier volé –.

Cette histoire me paraissait de moins en moins clair mais j’ai joué le jeu par message et je suis allée me renseigner à ma banque. Les deux arnaques étaient trop similaires pour être clair, les arnaqueurs n’avaient sans doute pas prévu de tomber sur deux personnes habitants sous le même temps.

À la banque, tout le monde nous a dit de faire attention et que ça sentait l’arnaque à plein nez ! Nous sommes même aller dans un Tabac presse nous renseigner sur ce qu’était exactement les coupons PCS, et en expliquant notre cas, même la vendeuse nous a dit que c’était une arnaque et qu’elle ne nous vendrait jamais les coupons.

Bref, du coup je suis allée aussi porter plainte à la banque, avec le chèque et les messages comme preuve à l’appui. Et je vous écris cet article parce que je trouve inadmissible que des arnaques comme ça existe, et encore plus quand c’est sur un site – soi-disant sécurisé – comme pole-emploi !

Autant vous dire que ma journée n’a pas très bien commencer et que je vais rester un bon moment scandalisé ! Encore plus par le fait que, bien que j’ai bloqué les numéros de téléphone, les personnes trouvent encore le moyen de me contacter. Il me harcèle et si c’est comme pour les arnaqueurs de mon copain, ils risquent même de me menacer de porter plainte car je ne leur réponds plus et que j’ai gardé leur chèque – qui en fait est entre les mains des gendarmes –.

C’est franchement choquant et aberrant ! Heureusement que nous nous sommes rendu compte de tout ça assez tôt pour entamer les démarches à la gendarmerie et à nos banques, sans qu’il n’y ait de répercussion catastrophique.

J’espère que nos plaintes vont leur tomber dessus et que personne d’autre ne se fera avoir, c’est vraiment écoeurant. Ces gens-là n’ont aucun respect et aucune morale.

Enfin bon, c’est terminé – pour l’instant – et ça m’a fait poser ma première plainte. Un souvenir dont j’aurai pu me passer mais qui avec du recul est assez drôle, puisqu’ils n’ont pas réussi à nous avoir.

Un grand merci à ceux qui ont lu cet article. Et d’ailleurs, si vous pouviez le partager pour être sûr que plus personne ne va tomber dans le piège, je vous en serai très reconnaissante.

Allez, gros bisous à vous tous !

Mon Bordel

Wattpad

Alors, aujourd’hui, je voulais vous parler de Wattpad, est-ce que vous savez tous ce que c’est ? Ça m’étonnerait, donc je vais vous l’expliquer.

Wattpad est un réseau social – déjà assez connu – pour les lecteurs et les écrivains en herbe. Tout le monde peut poster ses écrits, et lire ceux des autres. Le réseau a un site internet ainsi qu’une application sur téléphone et tablette. Le site a été créé en novembre 2006 au Canada.

Personnellement, j’ai connu ce site, il y environs cinq ou six ans.

À l’époque, j’adorais cette plateforme. Elle n’était pas encore très connue – enfin, moins que maintenant – et c’était facile de découvrir de nouvelle chose et de se faire soi-même connaître.

Du coup, j’avais à l’époque commencer une histoire – du nom de « Pinky » – et je l’avais posté sur Wattpad. J’ai été vite heureuse de constater que mon histoire avait pas mal de retour. Malheureusement, j’ai dû supprimer ce compte à cause de quelques problèmes personnels. Je n’avais plus, ni l’envie, ni le temps.

Bref, il y a quelques mois, je suis revenue sur la plateforme et j’ai été vraiment déçue de ce qu’elle est devenue. Entre les publicités à chaque fin de chapitre lu ou les nombreuses histoires presque identique, cela n’a plus rien d’intéressant.

Les gens ne lisent plus pour le plaisir mais pour critiquer, en donnant leur avis, soi-disant professionnel. Et la plupart des histoires sont pareils parce que les auteurs ne pensent à faire des vues, en reprenant les histoires qui marchent le mieux. D’ailleurs, je pense que c’est à cause de ça que de belles histoires deviennent clichées.

Puisque, personnellement, je ne considère aucune histoire comme « clichée » car il suffit que plusieurs personnes reprennent un même thème pour qu’une histoire le deviennent. Et évidemment, c’est normal que plusieurs personnes écrivent sur la même thématique.

Ce n’est pas parce qu’il y a un badboy, une intello fragile et une « salope du lycée », que l’histoire devient un gros cliché détestable.

Et je trouve ça également dommage que les gens n’écrivent plus ce qui leur plait à eux, mais ce qu’ils pensent que les lecteurs vont aimer, juste pour faire des vues sur une plateforme.

Autre chose que je n’aime plus par rapport à Wattpad, c’est le fait qu’il y ait maintenant tellement d’histoire dessus, que si on en met une nouvelle, on apparaît plus dans l’actualité. Seules les nouvelles histoires, écrite par des auteurs aillant déjà ce que j’appelle la « notoriété Wattpad » n’ont aucun souci à se faire connaître.

Pour imaginer, un récit mis par quelqu’un de récemment écrit et n’ayant aucune histoire de publiée, ne peut en six mois – ce qui a été mon cas – que faire une centaine de vues. Alors que quelqu’un avec déjà plusieurs histoires connues, peut avoir des centaines de vues en une heure.

Après, ne pas avoir beaucoup de vue, ça ne me gêne pas en soi. Ce qui me gêne, c’est que la plateforme est censée aider les auteurs en leur permettant de recevoir des retours sur leurs oeuvres, et que ce n’est plus le cas.

Bref, du coup, j’ai enlevé mes histoires de Wattpad et je me débrouille maintenant autrement pour faire connaître mes écrits – notamment en en parlant sur les réseaux sociaux, etc. – et pour lire oeuvres intéressantes, et non plus du copier-coller, ne servant selon moi à rien.

Sinon, dites-moi ce que vous avez pensé de mon petit monologue sur Wattpad et je vous remercierai de me donner votre avis là-dessus.

Grosse bise !