ASSASSINATION CLASSROOM

VOLUME 1

Note : 3.5 sur 5.

Écrit par Yusei Matsui
Édité chez Kana [ 192 pages ]

La classe qui tue !

Une salle de cours, un professeur, des élèves... et des coups de feu !
Les élèves de la classe 3-E du collège de Kunugigaoka sont des assassins en herbe, et leur professeur est leur cible à abattre ! Découvrez le quotidien insolite d'un drôle de professeur et de ses élèves !!

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Par où commencer ? Le début de ma lecture a été assez lente. Comme pour beaucoup d’oeuvre manga, j’ai connu l’animé en premier et j’avais eu un coup de coeur. Mais il y a évidement une différence entre oeuvre original et adaptation ! L’animé montrait une animation beaucoup plus rapide et active.

Du coup j’ai eu un peu de mal à accrocher au départ mais tout s’arrange avec l’arrivé de Karma.

Ensuite j’ai trouvé qu’il y avait énormément de répétition dans les dialogues et textes. Tellement que je me suis demandée si je n’allais pas me faire un petit jeu de boisson solo mais bon. J’avais juste envie de dire « c’est bon, on a compris que la Classe-E est une classe d’assassin qui doivent tuer leur prof ! »

M’enfin à par ça, j’ai passé un assez bon moment lecture. Le graphisme est super et on imagine parfaitement les scènes. Mr. Koro est un personnage qui reste particulièrement drôle avec sa tête de smiley et son corps de poulpe. Et les élèves ont apparement déjà tous une personnalité qui leur est propre, on a envie d’en savoir plus !

Le dernier chapitre nous fait nous poser des questions et je suis impatiente de voir ce que va donner le tome deux. Je suis sûre que malgré le fait que j’ai vu l’adaptation, j’aurai quand même quelques surprises dans la version papier et je n’attends que ça.

Par contre, ils auraient pu faire un effort sur la couverture parce que là, bon j’ai mis la moyenne mais un grand sourire et deux petits yeux sur une page jaune. Même si c’est bien pensé quand même par rapport à l’histoire, je ne me serai pas arrêté sur le manga si je n’avais pas vu l’animé avant.


❝ C’est à ce moment-là que j’ai compris ce que signifiait le fait de considérer une personne comme morte alors qu’elle était encore vivante. À partir du moment où j’ai perdu tout espoir en ce foutu prof… pour moi, il n’existait plus. Dans ma tête, il était mort. ❞

KARMA AKABANE

Détail de ma note

Note : 4 sur 5.

Note : 3.5 sur 5.

Note : 3 sur 5.

Note : 2.5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

RYTHME

COUVERTURE

DESSINS

Note : 4 sur 5.

Note : 3.5 sur 5.

Note : 3 sur 5.

Note : 5 sur 5.

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


LES LÉGENDAIRES

VOLUME 10
LA MARQUE DU DESTIN

Note : 5 sur 5.

Écrit par Patrick Sobral
Édité chez Delcourt [ 46 pages ]

⚠️ Pour lire la chronique du Volume 9, cliquez ici !

Danël, Gryf, Jadina, Shimy et Razzia,
cinq justiciers aux pouvoirs fantastiques, font la fierté du monde d'Alysia.
Mais, lors d'un ultime combat les opposant à Darkhell,
le Sorcier Noir, une épouvantable malédiction s'abat sur leur monde :
tous ses habitants – eux compris ! – retrouvent leur apparence d'enfant.

Aujourd'hui, rejetés par les leurs,
les cinq Légendaires veulent briser le sortilège...

L'aventure ne fait que commencer !

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

C’est la première fois qu’une BD est à deux doigts de me faire pleurer !

Pourquoi c’est toujours à mes personnages préférés qu’il arrive les pires galères ?! J’ai eu envie de tuer Danaël même en comprenant son raisonnement ! Et la fin m’a laissé totalement sur les rotules…

J’ai tellement envie de vous parler de tout ça mais j’ai pas envie de vous spoiler ! Je sais pas quoi faire ! Couple n°1 m’a ému, couple n°2 a fait battre mon coeur – logique j’ai envie de dire – mais couple n°3 m’a laissé totalement indifférent aha. J’espère que je n’en ai pas trop dit pour ceux qui n’ont pas encore lu le tome et pour les autres, donnez-moi votre avis !!

Sinon la dernière fois je vous ai dis que j’étais impatiente d’en savoir plus sur Razzia et bien là, on en apprend autant sur lui que sur mon elfe élémentaire préféré. Un morceau de leurs passés qui a apparemment était aussi douloureux que ce qu’on a entrevu du passé de Gryf dans les tomes précédents. Du coup je me pose des questions sur les deux prince et princesse du groupe. Est-ce qu’eux aussi ont eu de vrais problèmes dans leurs passés ou est-ce qu’ils sont vraiment comme la Jadina du début – la princesse pourrie gâtée !

En tout cas, cette nouvelle péripétie me parait insurmontable et j’ai vraiment peur de ce qui va se passer ensuite pour les Légendaires. Ce tome a été bien dur et bien sanglant avec des combats épics ! Je pense que je vais lire la suite dès demain !


❝ — Shimy est une femme forte !! Elle déteste paraître faible !! Encore plus à tes yeux, Gryf ! Alors ne sois pas trop protecteur avec elle !! ❞


Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

RYTHME

COUVERTURE

GRAPHISME

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


LES LÉGENDAIRES

VOLUME 9
L’ALYSTORY

Note : 5 sur 5.

Écrit par Patrick Sobral
Édité chez Delcourt [ 48 pages ]

⚠️ Pour lire la chronique du Volume 8, cliquez ici !

Danël, Gryf, Jadina, Shimy et Razzia,
cinq justiciers aux pouvoirs fantastiques, font la fierté du monde d'Alysia.
Mais, lors d'un ultime combat les opposant à Darkhell,
le Sorcier Noir, une épouvantable malédiction s'abat sur leur monde :
tous ses habitants – eux compris ! – retrouvent leur apparence d'enfant.

Aujourd'hui, rejetés par les leurs,
les cinq Légendaires veulent briser le sortilège...

L'aventure ne fait que commencer !

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Super tome ! Enfin on en apprend plus sur Razzia ! Jusqu’à maintenant c’est sur lui qu’on en savait le moins et son passé m’a donné des frissons. Lui et Ténébris ont l’air d’avoir un passif bien compliqué et j’espère qu’on en connaîtra les détails un jour.

Des nouveaux problèmes arrivent – encore – et la présence de la fille du sorcier noir créée plusieurs tensions dans notre petit groupe. Une nouvelle fois les Légendaires se retrouve ennemi du royaume et cette révélation de fin m’a coupé le souffle… pourquoi ?!

Mais bref, je suis impatiente de connaître la suite – comme d’hab en fait !

Et comme toujours quand un tome de BD est autant un coup de coeur bah, je ne sais pas vraiment quoi dire ! Déjà j’essaie au maximum d’éviter de vous spoiler – en espérant réussir – et en plus bah c’est quand même dur de donner un avis sur quelques pages. Vous le savez depuis le début maintenant que je suis fane du graphisme et du style de cette oeuvre.

Alors bon bah on va terminer sur : allez me lire cette bande dessinée !


❝ — Chouchous !! Kébabs !! Girawa !! ❞


Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

RYTHME

COUVERTURE

GRAPHISME

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


PERCY JACKSON

TOME 1
LE VOLEUR DE FOUDRE

Note : 3 sur 5.

Écrit par Rick Riordan
Édité chez Le Livre de Poche [ 480 pages ]

« Je n'ai jamais voulu être un demi-dieu. Une vie de demi-dieu, c'est dangereux, c'est angoissant. Le plus souvent, ça se termine par une mort abominable et douloureuse. Il se peut que vous soyez des nôtres. Or, dès l'instant où vous le saurez, il ne leur faudra pas longtemps pour le percevoir, eux aussi, et se lancer à vos trousses. Je vous aurai prévenus. »

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Bon bah je suis un peu dans un état de léthargie là parce que cette histoire n’avait aucun sens pour moi…

Déjà étant donné que je connais le film depuis des années, je me suis clairement demandée si j’étais dans la bonne histoire parce que le livre et l’adaptation n’ont de commun que le titre en fait. Que ça soit le physique des personnages ou le récit en lui même, il n’y a rien à voir. D’ailleurs, je ne m’attendais clairement pas à des personnages de 12 / 14 ans ! Ça m’a pas mal perturbé et ça m’a empêcher de vraiment entrer dans l’histoire, surtout qu’elle était bien lente.

Franchement je n’ai pas réussi à accrocher et je n’en voyais pas la fin. Heureusement j’adore l’aspect mythologique et certains passages m’ont quand même fait rire, ça a redonné un peu de plaisir à ma lecture puisqu’elle a été globalement ennuyeuse.

Pour développer encore plus ce que je n’ai pas apprécié : les réactions du personnage ! Je veux bien qu’on soit naïf à 12 ans, voir un peu bébête. Mais franchement ! Percy n’a pas trouvé un seul instant étrange qu’on lui propose d’entrer dans un casino de Las Vegas alors qu’il soit plus que mineur ? Et sa première réaction en voyant Cerbère a vraiment été « oh, un rottweiler ! »

J’avais envie de lui donner des claques pour qu’il se réveille.

Je crois que les personnages que j’ai le plus apprécié, ça a été Grover et Hadès. Ils me paraissaient plus authentiques que les autres.

Ensuite l’intrigue… prévisible ! Et la je ne parle pas de « ouais mais j’ai vu le film » parce que comme je l’ai dis, ça n’a rien a voir. Non, prévisible dans le sens où la prophétie a presque tout dit dès le départ donc ça enlève tout le suspense. Puis le dieu de la guerre impliqué dans un plan visant à créé la guerre des dieux, heu… oui, on s’en doutait tous ! Sauf apparement les personnages.

L’histoire était lente et – pour ma part – très mal amenée. J’ai lu énormément de jeunesse qui ne m’ont jamais dérangé mais cette histoire ne m’a pas particulièrement plus. Non seulement leurs âges m’ont gêné dans ma lecture mais encore plus parce qu’ils se comportaient comme des enfants encore plus jeune, genre 8 ans par là. Trop naïfs et idiots pour des personnages qui dans l’histoire avaient quand même déjà vécu pas mal de chose et connaissaient relativement bien les risques qu’ils devaient prendre.

Les dieux qu’on a rencontré m’ont paru caricaturé et sans charisme et l’histoire ne parle qu’à peine de toutes les autres créatures qui peuvent être très intéressante selon moi.

Je ne sais pas encore si je vais, ou non, lire le deuxième tome – qui est déjà dans ma bibliothèque – ou si je vais plutôt vendre les deux et passer à autre chose. Si vous avez un avis sur la question, dites-le moi sans hésiter parce que je suis assez mitigée sur la question.

M’enfin globalement ça a été une lecture ni trop désagréable, ni agréable. Juste un peu longue pour ce petit format poche de moins de 500 pages. Je m’attendais à être plus transportée, c’étais peut-être mon tord à moi dans l’histoire, aha.


❝ — … que penseront les gens de ta science dans deux mille ans ? a continué Monsieur D. Hein ? Ils la traiteront de charabia primitif, et voilà tout. Ah, j’adore les mortels ! Ils n’ont aucun sens de la perspective historique. Ils se croient tellement avancés ! ❞

DIONYSOS

Détail de ma note

Note : 3 sur 5.

Note : 3.5 sur 5.

Note : 3 sur 5.

Note : 3 sur 5.

Note : 2.5 sur 5.

Note : 3.5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

AUTRES PERS.

ÉCRITURE

RYTHME

DESCRIPTION

Note : 5 sur 5.

Note : 3.5 sur 5.

Note : 2.5 sur 5.

Note : 1 sur 5.

Note : 2 sur 5.

Note : 2 sur 5.

FACILITÉ

COUVERTURE

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


LES LÉGENDAIRES

VOLUME 8
GRIFFES ET PLUMES

Note : 5 sur 5.

Écrit par Patrick Sobral
Édité chez Delcourt [ 48 pages ]

⚠️ Pour lire la chronique du Volume 7, cliquez ici !

Danël, Gryf, Jadina, Shimy et Razzia,
cinq justiciers aux pouvoirs fantastiques, font la fierté du monde d'Alysia.
Mais, lors d'un ultime combat les opposant à Darkhell,
le Sorcier Noir, une épouvantable malédiction s'abat sur leur monde :
tous ses habitants – eux compris ! – retrouvent leur apparence d'enfant.

Aujourd'hui, rejetés par les leurs,
les cinq Légendaires veulent briser le sortilège...

L'aventure ne fait que commencer !

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

AAAAAAAAHHHHHHHH ! Les jaguarians ! Gryf ! Shimy ! Je… *saignement de nez*

Trêve de plaisanterie aha. Bon bah je crois que j’ai un nouveau tome préféré des Légendaires hein ! À ce niveau là, c’est même plus qu’un coup de coeur !

J’ai enfin un apperçu du Grimy – ship Gryf/Shimy, oui je viens de trouver – et je suis en surkiff total !

Bon après je veux pas trop vous spoiler quand même mais disons juste que la race des jaguarians a été particulièrement intéressante à découvrir. Si on ajoute à ça le retour d’un ennemi et l’ultimatum des dieux, franchement ce tome a été pour moi la perfection !

Et j’étais sûre que quelque chose cloché avec l’autre ! Ravi de voir que je n’étais pas parano ou juste un peu trop protectrice du Grimy aha ! N’empêche, chaque fois qu’ils trouvent potentiellement un moyen de régler l’affaire Jovénia, bah ça foire… je me demande combien de temps ils vont rester comme ça.

Ah et aussi, cette couverture est magnifique, vous trouvez pas ?! Perso c’est aussi ma préférée, le tome, la couverture, c’est le plus beau de la saga jusqu’à maintenant ♥

Et encore une fois bah je sais pas vraiment quoi dire parce qu’on ne peut rien ajouter à la perfection. Franchement mes chroniques sont plus longues quand j’ai pas aimé, au moins j’ai des trucs à dire mais là… c’était trop parfait, c’est pas ma faute !


❝ — Prends bien garde à toi, ennemi inconnu !! Car tu vas devoir affronter les légendaires et les jaguarians !! ❞


Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

RYTHME

COUVERTURE

GRAPHISME

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


MY HERO ACADEMIA

VOLUME 1
# Izuku Midoriya : les origines

Note : 4.5 sur 5.

Écrit par Kohei Horikoshi
Édité chez Kioon Shonen [ 192 pages ]

Dans un monde où 80% de la population possède un super-pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super-vilains aussi ! Face à eux se dresse l'invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n'a qu'un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole. Le problème, c'est qu'il fait partie des 20% qui n'ont aucun pouvoir...

Son destin est boulversé le jour où sa route croise celle d'All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Bon bah, comme pour le premier épisode de l’animé – oui, faut que j’arrête de regarder les adaptations avant de lire les oeuvres, mais bref ! – ce n’est pas un coup de coeur, mais presque !

Le point qui est pour moi un gros défaut et qui m’empêche – au début de l’histoire – de considérer l’oeuvre comme un coup de coeur, c’est Izuku et All Might, autrement dit : le personnage principal et son mentor. Pourquoi ? Parce qu’Izuku est un gros pleurnichard avec des rêves plein la tête et que l’autre me paraît simplement surfait.

Je sais, c’est fait exprès pour apprécier le développement du personnage par la suite et All Might doit représenter un symbole pour le monde et patati et patata ! Mais selon mon point de vue personnel, je ne supporte pas les pleurnichards qui ont des rêves trop gros pour eux et qui tremble au moindre obstacle. Et pour le héros professionnel, je ne peux pas m’attacher à lui justement parce qu’il représente un symbole. Un symbole parfait. Il veut représenter la perfection, la paix etc. Alors oui, sa vraie apparence est sensé « cassé » le mythe qu’il veut mettre en oeuvre, mais bon, j’arrive pas…

Néanmoins c’est tout ce que je trouve de réellement négatif à mon appréciation de l’oeuvre ! Hormis ça, c’est super ! Drôle, émotif, palpitant et original ! Pour une fois, c’est le nabot sans pouvoir, le personnage principal et ça c’est un très bon point.

Je ne parlerai pas cependant du harcèlement qu’il subit par Katsuki parce que c’est un sujet sensible et important qui nécessite plus qu’un seul tome et qui ne vaut pas des débats stériles. Sur ce genre de sujet, les avis sont tranchés et sans possibilité de changement et je ne veux pas polluer l’article. Je suis tout de même ouverte à une discussion ouverte et respectueuse dans la partie contact du site, si ça vous intéresse vraiment.

Un autre gros point que j’ai trouvé exceptionnel, c’est la façon dont l’auteur a réussi à rendre cette univers magique plus réaliste. Et oui, parce que chaque alter – pouvoir – a ses défauts et ses points faibles ! J’adore cet aspect du manga ! Rien n’est trop facile ou parfait – sauf All Might… – et on voit tout de suite le potentiel d’évolution et de développement que peut avoir cette histoire.

Ce premier volume en appel un suivant, puis un suivant et encore un autre et un autre encore !

Je ne peux que vous le conseiller, et même l’animé qui est très fidèle, surtout au niveau des dessins et du graphisme ! Le plus fidèle que j’ai lu jusque-là ! Alors go ! N’hésitez plus ツ


— Mais c’est le premier jour de classe, enfin ! Et même si ce n’était pas le cas… ça n’en serait pas moins injuste !!

— Parce que les accidents, les catastrophes naturelles et les vilains, ça ne l’est pas, peut être ? ❞


Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 4.5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 4.5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

RYTHME

COUVERTURE

DESSINS

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


LUNE POURPRE

TOME 1
INITIÉE

Note : 5 sur 5.

Écrit par Laëtitia Danae
Publié chez Snag Édition, version Ebook [ 512 pages ]

« Un jour, on m'a dit que ce pouvoir exacerbé qui grandissait en moi ne pouvait plus être caché. 
Pour le bien de toutes les espèces opprimées, je me devais d'être une initiée. » 

Lilith, fille de paysan, vit en autarcie dans un village reculé, mangé par les superstitions et les cultes de divinités. Obligée de dissimuler sa vraie nature, elle reçoit un jour la visite d'un homme très singulier, qui prétend pouvoir la protéger de tous les dangers. Malgré elle, Lilith va devoir faire face à de nouvelles responsabilités, dans un monde où elle est considérée comme une icône susceptible de redonner à Hibendrill sa splendeur d'antan.

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Comme je pouvais m’y attendre d’un roman de Laëtitia Danae, c’est un énorme coup de coeur ! ♥

Si j’avais la suite sous la main, je n’hésiterai pas à me jeter dessus comme une affamé devant un gâteau au chocolat ! D’ailleurs, j’ai lu le livre en ebook mais je pense – non, je sais ! – que je vais acheter la version broché pour la ranger dans ma bibliothèque parce que, whoa… juste whoa ! Je le veux !

La plume de l’autrice m’a une nouvelle fois charmé – ce n’est pas une surprise – et même si certains passages étaient un peu long, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. L’univers est parfaitement construit, presque avec une précision d’horlogerie, aucune incohérence.

On entre dans un monde où plusieurs races se livrent une guerre, d’abord silencieuse, puis plus franche. On ne rencontre pas toutes les races en question dans ce premier tome mais grosso-modo, nous trouvons d’un côté les Abels, les Amazones, les Nains, les Cournols, les Thaumaturges et les Loups. De l’autre, on trouve les Néphilims, certains Humains, les Pantins de Déchue ainsi que d’autres Thaumaturges. À chaque race sa particularité et découvrir chaque histoire, chaque facette de ce monde est un régal. Particulièrement en ce qui concerne les Loups et les Néphilims sur lequel il reste encore beaucoup de mystère.

Les personnages sont très travaillés et profonds, que ça soit les principaux ou les secondaires. Ce livre est plein d’émotions. J’ai ris, j’ai été énervée, j’ai eu les larmes aux yeux. On immerge tellement dans l’histoire que j’y étais, j’avais l’impression de tout ressentir. Les paysages sont magnifiquement décris, moi qui ne suis pas friande de description en général, ça ne m’a pas gêné, au contraire.

L’héroïne est badass tout en restant sensible. Elle m’a beaucoup touché.

Franchement je n’ai rien à dire de négatif sur ce récit. Du début à la fin, j’étais plongée dedans. Ça va encore m’encourager à commander absolument tous les livres de cette auteure !

Par contre, petite question pour ceux qui ont lu cette histoire : vous shipez qui ?!

En général, je n’ai pas trop de mal à choisir mon camp. Mais là ! J’ai tellement aimé tous les personnages – sauf le roi… – que je m’en fous de savoir avec qui va finir notre héroïne. L’un ou l’autre, ou les deux ! Moi ça me dérange pas tant que ça. Bon en soit, elle a mis les chose au claire, mais… reste une ambigüité ! Non ? Fin bref, donnez moi votre avis surtout !

Surtout, si vous aimez la Fantasy, lisez Laëtitia Danae ! N’hésitez plus, ça vaut le coup !


— Je refuse de me poser cette question. Avec des quoi et des qu’est-ce, on s’arrête de vivre, tu ne crois pas ? ❞

PAR LÉON

Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

AUTRES PERS.

ÉCRITURE

RYTHME

DESCRIPTION

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

FACILITÉ

COUVERTURE

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


LES LÉGENDAIRES

VOLUME 7
AUBE ET CRÉPUSCULE

Note : 5 sur 5.

Écrit par Patrick Sobral
Édité chez Delcourt [ 48 pages ]

⚠️ Pour lire la chronique du Volume 6, cliquez ici !

Danël, Gryf, Jadina, Shimy et Razzia,
cinq justiciers aux pouvoirs fantastiques, font la fierté du monde d'Alysia.
Mais, lors d'un ultime combat les opposant à Darkhell,
le Sorcier Noir, une épouvantable malédiction s'abat sur leur monde :
tous ses habitants – eux compris ! – retrouvent leur apparence d'enfant.

Aujourd'hui, rejetés par les leurs,
les cinq Légendaires veulent briser le sortilège...

L'aventure ne fait que commencer !

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Mais aaah !! ♥

Je- je sais même pas par où commencer ! Ce tome m’a retourné comme une première crêpe – vous savez, celle qui se ramasse comme une crottasse…

Évidemment le tome est consacré à Gryfender donc j’étais à fond ! Depuis la première page, jusqu’à la dernière, je crois que j’ai lu à la vitesse de la lumière. Je suis triste et en colère contre l’auteur pour ce qu’il a fait subir à mon chouchou dans son passé ! J’ai tellement envie de brûler vif ces b*tards de dresseur de monslave ! Vous imaginez même pas toutes les idées sadiques qui tournent dans ma tête !

Par contre – dites-moi que je suis pas la seule ! – mais je déteste Shun-day ! Je sais pas hein, elle fait la gentille et tout mais elle a débarqué comme un cheveux sur la soupe et elle s’intéresse un peu trop à Gryf à mon goût… Et puis ses attitudes bizarres là ! Elle est un peu bipolaire sur les bords la meuf.

Les références à d’autres univers m’ont bien fait rire. Le pokémon, Roméo et Juliette, …
Je crois que je préfère ces réfs là aux originaux aha !

Bref, on en revient à l’histoire… cette fin !!

Ça me tue et en même temps c’est le tome que je préfère jusqu’à présent ! Les Jaguarians, OMB ! ♥

En tout cas j’espère que Gryf va pas souffrir plus dans la suite parce que sinon j’entre dans la BD pour faire un génocide, je le jure sur Patrick Sobral, lui-même !

Ahlala, je vous tiendrai au courant rapidemment ツ


❝ — Relax, je ne frapperai pas le premier ! La mission avant tout, je sais ! Mais ne pense pas une seconde que tu peux comprendre ce que je ressens à cet instant précis ! OK ?! ❞


Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

RYTHME

COUVERTURE

GRAPHISME

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


NOOB

VOLUME 1
TU VEUX ENTRER DANS MA GUILDE ?

Note : 3.5 sur 5.

Écrit par Fabien Fournier
Édité chez Soleil [ 37 pages ]

Horizon 1-1 est un jeu vidéo en ligne à la mode. Chaque jour, des millions de joueurs arpentent le monde virtuel d'Olydri, et vivent des aventures épiques sans bouger de leur fauteuil. Parmi eux, Arthéon le guerrier tente désespérément de mener ses compagnons jusqu'au très convoité niveau cent. Une tâche bien difficile lorsqu'on doit gérer la désastreuse guilde Noob, composée par Gaea l'invocatrice, manipulatrice et vénale, Omega Zell l'assassin, macho et égocentrique, sans oublier le pire de tous, Sparadrap, le prêtre naïf et simplet. Dans ce jeu basé sur la cohabitation entre joueurs, ils devront se supporter pour accomplir de nombreuses quêtes, explorer des donjons, parcourir des régions, peaufiner leur équipement et affronter de terribles monstres pour augmenter leurs niveaux. Une affaire bien mal embarquée...

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Franchement c’était pas mal, bon pas à la hauteur des vidéos youtube, mais c’était bien drôle.

J’ai plus eu l’impression de lire une BD recueil de blague qu’une vraie histoire, d’où ma note. Dur d’entrée dedans ! Mais une petite page de temps à autre histoire de penser à autre chose, c’est cool.

Au moins ma BD – qui est un cadeau de mon cousin ♥ – est dédicacée ! Pour ça je suis joie !

Les personnages sont super fidèles à la petite série et ça c’est génial, le côté caricatural rend la chose encore plus marrant. Et Sparadrap est plus attendrissant que ridicule – comme il l’est dans la série. Et Arthéon a l’air un peu plus dépressif. Pour Gaea et Omega Zell, rien a dire, ils sont pareils !

Les dessins sont bien fait, il y a pas mal de détails et le côté jeu vidéo est super bien représenté.

J’aime bien cette BD, et la couverture est super belle ! J’ai le tome 2 et 3 dans ma bibliothèque, je ne pense pas que je vais acheter la suite de moi-même mais une petite relecture des trois premiers de temps à autre quand la routine s’installe, ça me tente bien.


— Laisse-moi deviner… tu l’as laissé là-bas…

— Mais il y avait le bébé Smourbiff. J’en ai pas des comme ça dans ma collection ! Et si on regarde dans ses yeux… Ça vaut tous les diamants du monde…

— Sparadrap ! Je vais te…

— Bon, le gobling-bling a été réinitialisé. Il faut tout recommencer… ❞


Détail de ma note

Note : 2.5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 2.5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

RYTHME

COUVERTURE

GRAPHISME

Note : 5 sur 5.

Note : 2 sur 5.

Note : 2 sur 5.

Note : 5 sur 5.

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


LES LÉGENDAIRES

VOLUME 6
MAIN DU FUTUR

Note : 5 sur 5.

Écrit par Patrick Sobral
Édité chez Delcourt [ 48 pages ]

⚠️ Pour lire la chronique du Volume 5, cliquez ici !

Danël, Gryf, Jadina, Shimy et Razzia,
cinq justiciers aux pouvoirs fantastiques, font la fierté du monde d'Alysia.
Mais, lors d'un ultime combat les opposant à Darkhell,
le Sorcier Noir, une épouvantable malédiction s'abat sur leur monde :
tous ses habitants – eux compris ! – retrouvent leur apparence d'enfant.

Aujourd'hui, rejetés par les leurs,
les cinq Légendaires veulent briser le sortilège...

L'aventure ne fait que commencer !

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Agréable surprise ! ♥

Après le tome précédent qui clairement m’avait agacé, c’est un nouveau coup de coeur aujourd’hui.

Le jeune Danaël qui clash son ancien lui m’a fait beaucoup rire et la révélation du pouvoir de Jadina l’a fait remonter dans mon estime. Bon elle m’énerve encore un peu avec ses mimiques de princesse mais maintenant je l’aime bien. Ah et suis-je méchante ou vous aussi le sacrifice d’Halan ne vous a pas du tout touché ? Genre, ouais c’est bien mais tout reste de ta faute en fait…

Sinon quand j’ai vu la tête du Darhkell adulte, je me suis dis : « bordel, il a mal vieilli quand même… »

En tout cas ce tome m’a beaucoup touché et amusé. C’était une bonne tournure de l’histoire qui a suivit l’autre, le ridicule est parti. Même si Jadina avait l’air encore plus peste adulte.

Il y a un moment en particulier qui a faillit me faire pleurer mais je ne dirai rien, ce serait un trop gros spoile alors je m’y refuse, allez le lire ! Je vous l’ordonne, aha.


❝ — Je ne sais pas ce qui se passe, mais c’est l’affaire d’un homme, un vrai !!

— J’ai toujours été aussi prétentieux ? ❞


Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

RYTHME

COUVERTURE

GRAPHISME

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ