Mes Écrits

Mes Ă©crits Wattpad ! ( partie 1 )

Hello ! Alors voilĂ  un petit article sur Wattpad, je vous avez dĂ©jĂ  parlĂ© de ce rĂ©seau social ici, et sur quelques uns de mes projets d’Ă©criture.

Comme mon cerveau ne fonctionne que si je me penche sur plusieurs projets Ă  la fois – oui c’est bizarre – je ne peux pas me contenter de travailler uniquement sur mon roman en voie d’autoĂ©dition, donc j’ai repris des anciens projets, que j’ai commencĂ© Ă  poster sur Wattpad.

Oui je sais, je n’avez pas forcement dit du bien de Wattpad la derniĂšre fois, et je pense toujours ce que j’ai dis, mais mes propos Ă©taient dans un cas oĂč l’on s’inscrit sur le rĂ©seau pour se faire connaĂźtre, se faire un nom, ce qui en l’occurrence n’est pas mon cas. Parce que, si j’ai recommencĂ© Ă  poster lĂ -bas, c’est aussi parce que j’ai recommencĂ© Ă  y lire, d’ailleurs je vous en parlerai sĂ»rement dans un autre article, et je me suis dis que ce serait bien de poster, juste comme ça, pour voir comment ça Ă©volue, puisque je ne compte pas Ă©diter et ou autoĂ©diter ce que j’y poste.

Alors premiĂšrement, voici mon compte Wattpad, sous le nom de Marylin O. Sautron, qui est mon nom de plume principal, et une petite description de ce que j’y poste :

‱ Recueil de One-Shot [ FanFiction Fairy Tail ] : Alors, Fairy Tail Ă©tant mon manga prĂ©fĂ©rĂ©, j’ai Ă©videmment eu envie d’en faire des FanFictions ! Et comme toutes les idĂ©es ne sont pas forcĂ©ment assez travaillĂ©e pour en faire des FF façon roman, j’ai dĂ©cidĂ© de faire un recueil spĂ©cial One-Shot, pour illustrer quelques personnages du mange, se mettant en couple, sachant de ça n’arriverait jamais dans le manga d’origine. Je ne posterai sĂ»rement pas grand chose lĂ -dedans, puisque ça va dĂ©pendre de mes idĂ©es et de mon temps, ce n’est Ă©videment pas la publication dans laquelle je compte me donner Ă  fond, c’est juste pour m’amuser un peu.

‱ Un Coeur PartagĂ© [ FanFiction Fairy Tail ] : VoilĂ  la premiĂšre vraie FanFiction que je publie de Fairy Tail, et oui la plupart de mes FF sont sur ce manga – pas de critique s’il vous plait, chacun ses goĂ»ts – puisque j’adore vraiment trop ce manga ! Alors dans celui-lĂ , je reprends les bases du manga, tout en les brodants autour de mon histoire. Avec la participation de Lucy Heartfilia – personnage fĂ©minine principale du manga – je mets en scĂšne un triangle amoureux. Ce n’est pas l’histoire la plus originale que j’Ă©cris, mais j’aime bien.

‱ Welded Nakama [ FanFiction Fairy Tail ] : Et oui, encore une FF de Fairy Tail, mais je vous l’ai dit que j’adore hein ! Alors, celui lĂ  et dĂ©jĂ  un peu plus original et travaillĂ©, puisque je reprends les personnages mais les transformes un peu, enfin juste quatre filles de la guilde, que je vais mĂ©tamorphoser et m’approprier. J’y crĂ©er Ă©galement une nouvelle guilde et plusieurs nouveaux personnages, pour faire une histoire assez folle et trĂšs loin de l’originale. InspirĂ©e par les Tortues Ninja, cette histoire est une Ă©chappatoire pour moi, car non seulement je m’amuse beaucoup en l’Ă©crivant, mais en plus, je peux prendre des rĂ©fĂ©rences Ă  droite Ă  gauche pour intĂ©resser encore plus mes lecteurs, mĂȘme si rare sont ceux qui ont compris la rĂ©fĂ©rence aux tortues pour le moment.

‱ Fairy High School [ FanFiction Fairy Tail ] : Promis, c’est la derniĂšre ! Bon, celle-lĂ  est trĂšs diffĂ©rente des autres, pour plusieurs raisons. DĂ©jĂ , c’est une School Fic, ce qui signifie que j’ai repris les personnages du manga, mais que je les mets en scĂšne dans un monde ressemblant au notre, et en plus Ă  l’Ă©cole. Tous les personnages d’Hiro Mashima, devenus de simples lycĂ©ens. D’ailleurs, j’ai aussi crĂ©Ă© deux personnages, me reprĂ©sentant avec ma meilleure amie, puisque c’est aussi son manga favori. J’ai voulu l’Ă©crire comme une comĂ©die, elle est lĂ  pour faire rire ! Et elle n’est pas vraiment Ă©crite façon roman comme les deux autres, pour celle-lĂ , c’est plus comme le genre de FF qu’on peut trouver sur Skyrock. Parce qu’il y a Ă©normĂ©ment de personnage, et aussi parce que je trouve que c’est plus facile de faire passer le cĂŽtĂ© humoristique comme ça. C’est la fiction dĂ©tente, en gros.

Ensuite, voici les fictions qui ne sont pas des FF, et qui sont un peu plus importantes pour moi que les fictions mettant Fairy Tail en scĂšne :

‱ Autumn [ « Promis JurĂ© » ] : Voici la premiĂšre partie d’une sĂ©rie de roman. Non, ce n’est pas une saga, juste un mĂȘme roman, repris en trois fois, de trois points de vus diffĂ©rents. Bon Ă©videment, ce ne sont pas exactement les mĂȘmes romans, ça n’aurait aucun intĂ©rĂȘt. Dans chaque roman, il y a des points qui lui sont propres et qu’on ne retrouve pas dans les deux autres. Chacun apporte des dĂ©tails que ne contiennent pas les autres, donc – mĂȘme si ce n’est pas obligatoire – il est mieux de lire les trois versions, pour avoir l’histoire dans son ensemble. Petit rĂ©sumĂ© : Autumn raconte l’histoire selon Diane Silva, une jeune femme de dix-sept ans, avec un caractĂšre assez particulier, trĂšs sombre, elle a des idĂ©es bien Ă  elle. D’origine italienne, elle a vĂ©cu onze ans sur l’Ăźle de la RĂ©union avant d’aller vivre en Italie avant le divorce de ses parents. Mais elle n’a jamais voulu y aller, elle n’a jamais voulu quitter son Ăźle, ou plutĂŽt, ce qui avait de l’importance pour elle, sur son Ăźle. Depuis toujours, elle vivait avec ses deux meilleures amies, celles qu’elle considĂ©rait comme ses soeurs. C’Ă©tait elle qui les avait trouvĂ©es enfant, et elle qui avait crĂ©Ă© leur petit groupe. Elle Ă©tait le ciment qui les maintenait toutes les trois ensembles. Tout ce qu’elle voulait, c’Ă©tait les protĂ©ger du monde, les soutenir, les aimer. Quand elle a dĂ» partir, elle s’est sentie comme dĂ©chirĂ©e. Elle culpabilisait Ă  l’idĂ©e que leur promesse serait rompue par sa faute. “ À jamais ensemble contre le monde, promis jurĂ© ! ” Toute sa vie, elle regretterait son dĂ©part. Elle regretterait de les avoir abandonnĂ©es, livrĂ©es Ă  elles-mĂȘmes. Seules contre un monde vil et malsain. Alors pour oublier, elle avait fait des mauvaises choses, elle avait cĂŽtoyĂ© les mauvaises personnes. Elle avait sombrĂ©, sans aucun estime pour elle-mĂȘme. Car pour elle, elle Ă©tait mauvaise, et elle mĂ©ritait toutes les emmerdes qui lui Ă©taient arrivĂ©es.

‱ Summer [ « Promis JurĂ© » ] : VoilĂ  la deuxiĂšme partie de l’histoire. Dans la premiĂšre, l’histoire est racontĂ©e d’une façon sombre, oĂč le personnage vit une vie qu’on ne peut qu’imaginer, si on n’y est pas soi-mĂȘme confrontĂ©. Alors que dans la deuxiĂšme, l’histoire aborde un sujet qui pourrait arriver Ă  n’importe qui : la dĂ©pression. L’histoire est dans l’ensemble assez joyeuse et le personnage Ă  l’impression de vivre une vie normale, comme chaque adolescent, en s’amusant etc. mais il y a un cĂŽtĂ© plus sombre, Ă  ce roman. Car les trois romans abordent un sujet difficile diffĂ©rent, en dehors de l’histoire qui leur est commune. Petit rĂ©sumĂ© de cette deuxiĂšme partie : Summer raconte l’histoire selon Kheira Derhem, une jeune femme de dix-sept ans, avec un caractĂšre trĂšs joyeux et extraverti. D’origine Arabe, elle a vĂ©cu douze ans sur l’Ăźle de la RĂ©union avant d’aller vivre Ă  Cleveland avec ses parents. Pour sa plus grande joie, car elle en avait vraiment besoin. Depuis toujours, elle vivait sur l’Ăźle, avec ses deux meilleures amies, celles qu’elle considĂ©rait comme ses soeurs. Malheureusement, leur pilier avait dĂ» partir, et aprĂšs ça, plus rien n’avait Ă©tĂ© pareil. MĂȘme s’il restait deux amies sur trois, tout avait changĂ©. Elles ne savaient pas vivre sans leur pilier, sans celle qui les avait toutes rĂ©unies. Alors malgrĂ© la tristesse et le manque, elle Ă©tait heureuse de partir, de commencer une nouvelle vie, loin de tous ces souvenirs, devenus douloureux. Et elle avait bien rĂ©ussi dans sa nouvelle vie. Elle s’Ă©tait faire pleins d’amis, de petits-amis. Elle aimait sortit et faire la fĂȘte, tout le monde l’apprĂ©ciait. De plus, elle avait les meilleurs parents du monde, amoureux et heureux. Elle s’Ă©tait reconstruite, pour ĂȘtre une femme forte, et indĂ©pendante. Pour ne plus ĂȘtre cette petite fille, qui si son pilier, son idole, la quitte, n’est plus rien. Kheira ne voulait plus redevenir cette petite fille, Ă  ce point accrochĂ©e Ă  une, ou deux personnes, et qui avait peur du monde extĂ©rieur. Qui Ă©tait perdue sans ses deux meilleures amies. Elle voulait ĂȘtre elle-mĂȘme, sans problĂšme, ĂȘtre une femme populaire et avec des tas d’opportunitĂ©s. RestĂ©e libre.

‱ Winter [ « Promis JurĂ© » ] : Et enfin, la troisiĂšme partie de l’histoire. Celle lĂ  est Ă©crite d’une façon plutĂŽt froide, pour aller avec le caractĂšre du personnage. En la lisant, vous aurez peut-ĂȘtre l’impression que le personnage essaie de se cacher derriĂšre un mur, et c’est exactement ce que je veux montrer. L’autre point important de cette histoire est que le personnage est coincĂ© dans un cercle vicieux, dont elle ne peut sortir seule. Évidemment, c’est un point qui n’est presque pas abordĂ© dans les deux autres, mais qui reste important dans l’histoire gĂ©nĂ©ral, car pour comprendre toute l’histoire « Promis JurĂ© », il faut comprendre chaque personnage et leur façon de penser, aussi diffĂ©rente que possible. Bref, voilĂ  le rĂ©sumĂ© : Winter raconte l’histoire selon Tasha Bukovski, une jeune femme de seize ans, avec un caractĂšre bien trempĂ©e. D’origine Russe, elle a vĂ©cu quatorze ans sur l’Ăźle de RĂ©union avant d’aller, pour la premiĂšre fois, en Russie, pour y vivre. Et ce n’Ă©tait pas de gaietĂ© de coeur. Depuis toujours toujours, elle vivait sur l’Ăźle, avec ses deux meilleures amies, celles qu’elle considĂ©rait comme ses soeurs. Malheureusement, leur pilier avait dĂ» partir, puis ça a Ă©tĂ© la deuxiĂšme. Il ne restait plus qu’elle, alors quand elle a eu l’opportunitĂ© de quitter cette Ăźle, passĂ© du paradis Ă  l’enfer pour elle, elle l’a fait. Elle est partie Ă  la rencontre de ses origines. Le seul problĂšme qui lui restait alors, Ă  par un manque, fĂ»t de passer d’une mĂšre tyrannique, Ă  un pĂšre alcoolique. Dans sa vie, elle avait l’impression de ne jamais avoir fait les bons choix, mais elle pensait que quitter la Russie pour entrer au lycĂ©e Ă  Cleveland, et vivre avec une personne aussi stable que sa tante, ne pourrait lui faire que du bien. Seulement ses problĂšmes la retrouve, et ses plaies se rĂ©-ouvrent. Non seulement, ses mauvais choix la rattrapent, mais en plus, elle retrouve ses soeurs, ses Ăąmes-soeurs, mais est-ce le mieux, quand on sait qu’elles ont toutes les trois changĂ©es, de leurs cĂŽtĂ©s.

Et voilĂ  le petit synopsis commun aux trois versions, parce que oui, l’histoire dans l’ensemble ne fait qu’une, donc il faut un base :

Nous avons fait une promesse, alors que nous Ă©tions encore des enfants. Alors que nos cƓurs Ă©taient emplis d’insouciance et d’innocence, nous nous sommes fait la promesse de toujours rester unies.

« — Les trois amies pour la vie. » Nous sommes nous dit, la tĂȘte pleine de nos rĂȘves oĂč nous grandissions toutes ensemble.

A cette Ă©poque, rien ne nous aurait laissĂ© penser que nous allions ĂȘtre brutalement sĂ©parĂ©es. Du haut de nos dix-ans, nous ne nous rappelions pas d’une vie oĂč nous n’Ă©tions pas toutes les trois. Du plus loin qu’on s’en souvenait, on avait toujours Ă©tĂ© ensemble.

« — À jamais ensemble contre le monde, promis jurĂ© ! »

Mais rien ne se passe jamais comme prévu, pas vrai ?

.

Et voilà, dites-moi en commentaire si une de ces histoires vous intéresse !

Gros bisou à vous, et bonne fin de journée.

.

Mon Bordel

Mon chat : Krumble !

Hello, voici un article pour vous prĂ©senter officiellement mon chat ! Et aussi pour m’excuser d’ĂȘtre peu active mais je dois vraiment trouver un Ă©quilibre entre lire, Ă©crire et les autres trucs que je dois faire…

Sinon, Krumble est un mùle né le 21 avril, adorable et trÚs joueur, il a rejoins ma petite famille il y a presque 3 semaines.

Bref, voilĂ  des photos !

N’est-ce pas un crime d’ĂȘtre aussi adorable ? Et il le sait en plus ! Des fois, il me fait la mĂȘme tĂȘte que le Chat-PottĂ© ! Il utilise sa mignonerie pour m’amadouer quand il fait des conneries ! Parce que oui, maintenant que monsieur le petit prince est Ă  l’aise avec nous et dans la maison, il fait tout et n’importe quoi, mais bon, on l’aime quand mĂȘme ! Ah et il dĂ©teste l’eau, ce qui est assez drĂŽle. Oui, pour ceux qui se pose la question, j’ai eu des chats qui aimaient l’eau.

Bilans

Bilan : Juin 2019

Bon alors, ce mois-ci, il n’y a vraiment pas grand chose et pour une seule raison : j’Ă©tais en vacance en dĂ©but de moi – et vous le savez si vous suivez mon instagram – ! Mais bon, je me rattraperai le mois prochain, n’ayez crainte ! Surtout que je suis en train de faire de super lecture pour le moment.

Ah et, grande nouvelle, j’ai eu un chat ce mois-ci ! Un petit mĂąle appelĂ© Krumble, il est adorable !

.

Dans les chroniques de ce mois, nous avons :

‱  Chronique n°14 : Une catastrophe n’arrive jamais seule – Laura Norton â€ą
‱ Chronique n°15 : Shades of Magic – V. E. Schwab ‱
‱ Chronique n°16 : Un Palais d’Épines et de Roses – Sarah J. Maas ‱

.

Dans les autres articles du mois, voilĂ  :

‱ BD : Noob – Fournier, Cardona, Torta ‱
‱ TĂ©moignage : Discrimination ‱
‱ Box – Mille et un livre ‱
‱ Livre en rapport avec un sĂ©rie ‱

.

Bon je sais c’est pauvre en chronique mais bon, je promets de me rattraper le mois prochain !

.

Sinon, voilĂ  la liste des livres que j’ai terminĂ© ce mois-ci :

‱ Shades of Magic – V. E. Schwab ‱
‱ Journal d’un fille dĂ©bordĂ©e – Suzy K. Quinn (abandonnĂ©e) ‱
‱ Un Palais d’Épines et de Roses – Sarah J. Maas ‱

.

Et voilĂ  ma PAL (pile Ă  lire) pour le mois prochain :

‱ Catwoman – Sarah J. Maas ‱
‱ Par le feu – Will Hill ‱
‱ Caraval – Stephanie Garber ‱
‱ La CitĂ© du Ciel – Amy Ewing ‱
‱ Everless – Sara Holland ‱

.

Mais bon, voilĂ  quand mĂȘme la rĂ©actualisation de mon Top 5 :

.

Mon Top 5 :

1° Diabolic II – S. J. Kincaid
2° L’École du Bien et du Mal III – Soman Chainani
3° Diabolic – S. J. Kincaid
4° L’hĂ©ritiĂšre – Melinda Salisbury
5° Shades of Magic – V. E. Schwab

.

Et voilà ! Bon je vous fais une grosse bise, et je vous souhaite aussi une superbe journée !

.

Mes Lectures

Chronique n°16 : Un palais d’Épines et de Roses – Sarah J. Maas


Titre : Un palais d’Épines et de Roses – Tome 1.
Auteur : Sarah J. Maas.
Édition : La Martiniùre Fiction J.

Genre : Young Adult – Fantasy – Romance.
Pages : 521.

Ma note : đŸ”„đŸ”„đŸ”„ et demi / 5
Lecture agréable.

.

« En chassant dans les bois enneigĂ©s, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irrĂ©parable en tuant un Fae, et la voici emmenĂ©e de force Ă  Prythian, royaume des immortels.

LĂ -bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geĂŽlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’Ă©tendre Ă  celui des mortels ?

A l’Ă©vidence, Feyre n’est pas une simple prisonniĂšre. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide Ă  de si puissants seigneurs ?

Sa libertĂ©, en tout cas, semble ĂȘtre Ă  ce prix. Â»

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne-Judith Descombey.

.

Résumé

Alors, ce livre va ĂȘtre assez facile Ă  rĂ©sumer je pense.

Nous sommes dans un monde oĂč les humains sont reclus, hors du royaume de Prythian, oĂč vivent les immortels. Des crĂ©atures s’apparentant Ă  des dieux aux pouvoirs terrifiants et puissant. Le royaume est dirigĂ© par des Grands Seigneurs.

Feyre est une humaine, qui se bat pour faire vivre son pĂšre et ses deux soeurs ainĂ©es. Vivant dans une chaumiĂšre dĂ©labrĂ©e depuis leur ruine, ils n’ont pas toujours Ă  manger dans leurs assiettes. VoilĂ  pourquoi Feyre a dĂ» apprendre Ă  chasser, et tout se passait plus ou moins bien.

Mais le jour oĂč elle tue un loup gĂ©ant, s’apprĂȘtant Ă  lui voler sa proie, la jeune femme le tue de sang-froid, pleine de haine Ă  l’idĂ©e qu’il soit un immortel.

C’est alors qu’Ă  cause du TraitĂ©, liant les humains aux immortels, elle est forcĂ©e de partir vivre Ă  Prythian, prĂšs des monstres et des crĂ©atures qu’elle dĂ©teste le plus au monde.

Tout ce qu’elle veut : retourner auprĂšs de ses soeurs, pour tenir la promesse faite Ă  sa mĂšre.

.

Mon avis sur ce roman

Bon, je dois l’avouer, je m’attendais Ă  mieux.

Aves tous les avis positifs que j’avais lu sur ce premier tome de la saga ACOTAR, je m’attendais vraiment Ă  quelque chose de transcendant. J’ai donc Ă©tĂ© un peu déçue par ma lecture, mĂȘme si celle-ci a Ă©tĂ© agrĂ©able.

DĂ©jĂ , l’hĂ©roĂŻne de l’histoire m’Ă©nerve vraiment, elle m’agace ! Son caractĂšre est horripilant et sans aucune logique. Quand on lui dit de ne pas faire quelque chose, elle le fait. Mais quand elle doit faire quelque chose, et qu’on lui dit de ne pas le faire, elle se montre sage…

Franchement, c’est rare que le personnage principal d’un roman m’agace Ă  ce point !

Comme une enfant, elle se laisse parfois envahir par ses Ă©motions – Ă  la limite de l’exagĂ©ration – et parfois, elle est simplement une coquille vide, duquel on ne reçoit rien. Au lieu de se dĂ©tacher de l’auteure par son caractĂšre, c’est comme-ci on assistait Ă  la mise en scĂšne d’un pantin.

Cela m’a un peu gĂąchĂ© ma lecture, malgrĂ© le fait que l’histoire soit pas mal intĂ©ressante et assez originale.

Bon, bien Ă©videmment, comme dans presque toutes les lectures, il y a eu un petit moment clichĂ©, pas trĂšs bien travailler – selon moi – mais l’auteur a su en faire quelque chose de vraiment accrochant.

J’ai particuliĂšrement aimĂ© les personnages secondaires – bien plus prenant que Feyre – et j’ai adorĂ© la fin de l’histoire ! Enfin, sauf le dernier chapitre oĂč j’ai eu l’impression que Feyre passait de pantin Ă  robot capricieux…

Mais bon, j’ai quand mĂȘme apprĂ©ciĂ© ma lecture et je pense prendre la suite un de ces quatre, quand j’aurai le temps.

VoilĂ  donc le petit extrait que j’ai beaucoup aimĂ©, il n’est pas trĂšs loin, car il s’agit d’une Ă©nigme donnĂ©e Ă  la fin de l’histoire – sans la rĂ©ponse, bien sĂ»r, pour Ă©viter le spoile –.

« Ses yeux sombres luisaient et je tĂąchai de retrouver mon sang-froid tandis qu’elle Ă©nonçait l’Ă©nigme :

Certains me recherchent sans jamais me trouver ;
J’en embrasse d’autre qui, ingrats, me foulent aux pieds.

Je semble prĂ©fĂ©rĂ© l’intelligence et la beautĂ©,
Mais je bĂ©nis les audacieux et les tĂȘtes brĂ»lĂ©es.

Mes soins sont presque toujours d’une douceur indicible ;
Dédaigné, je deviens féroce et presque invincible.

Chacun des coups que je porte est puissant,
Et quand je tue, c’est toujours lentement… »

.

Voilà, à votre avis, quel est la réponse à cette énigme ?

.

Et avez-vous envie de dĂ©couvrir cet univers de fantasy ? Si vous avez lu le livre, qu’est-ce que vous en avez pensĂ© ? Feyre ne vous a pas trop tapĂ©e sur les nerfs ? Dites-moi tout !

.

P.S. : Le dessin et le marque sur les photos ont été fait par Léa Olivier, ou @lo_graphiste_ sur instagram !

Mon Bordel

Livres en rapport avec une sĂ©rie

Hello, aujourd’hui je vais vous parler d’une sĂ©rie, et de livre en rapport avec cette super sĂ©rie !

Est-ce que vous connaissez la série How I Met Your Mother ? Non ?

Il s’agit d’une sĂ©rie oĂč le personnage principal : Ted Mosby, raconte ses aventures avec ses meilleurs amis Ă  ses enfants, pour leur expliquer comment il a rencontrĂ© leur mĂšre. La sĂ©rie dure sur neuf saisons et elle est vraiment trĂšs drĂŽle, dans le genre de Friends, pour ceux qui connaissent.

Les protagonistes sont donc : Ted Mosby, Marshall Eriksen, Lily Aldrin, Robin Sherbatski, et Barney Stinson !

Sans compter toutes les petites amis de Ted, Barney ou ceux de Robin, parce qu’il y aurait beaucoup trop de personnages ! Pour rĂ©sumer un peu, Marshall et Lily sont fiancĂ©s, ensemble depuis leur dix-ans. Ted est Ă  la recherche de l’Ăąme-soeur, tout en Ă©tant focalisĂ© sur Robin. Cette derniĂšre privilĂ©giant sa carriĂšre Ă  ses relations amoureuse.

Mais aujourd’hui, dans cet article, nous allons nous intĂ©resser Ă  Barney Stinson, le sociopathe Barney Stinson !

Car dans la sĂ©rie, Ă  par passer de fille en fille et de nichon en nichon, Barney a aussi Ă©crit deux livres. Deux livres que j’ai le plaisir d’avoir, puisque pour moi, Barney est ce qui se rapproche le plus d’un dieu ! Voici donc les livres (sortis en trois livres de poche) :

Le premier, et le plus décrit dans la série, est le Livre des rÎles, ou Playbook !

Ce livre explique Ă  tous jeunes hommes, comment choper des meufs ! Avec plusieurs mises en scĂšnes plus stupide et ridicule les unes que les autres comme le : « Mon pĂ©nis exauce les voeux ! » oĂč il explique Ă  une femme que si elle le frotte assez fort, elle aura doit Ă  trois voeux…

Le deuxiĂšme livre, ici en deux parties, est le Code des potes, ou le Bro Code !

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Ces deux livres rĂ©unissent donc un ensemble de rĂšgles pour les potes, tel que : « Les potes passent avant les pĂ©tasses. »

Bref, j’ai eu ces trois livres d’une amie Ă  un anniversaire et je les adore, ils me font bien rire et comme je suis une fan inconditionnelle de la sĂ©rie et encore plus de Barney, je ne pouvais pas rĂȘver mieux !

.

Dite-moi un peu, en commentaire, si vous aussi, vous aimez la série !

.

Mon Bordel

Box – Mille et un livre

Hello ! Voici les articles de la box de Mars 2019 – Mille et un livre que j’ai reçu le mois de juin !

J’avais oubliĂ© de vous la montrez, donc voilĂ  les photos de ce qu’elle contenait.

.

Alors, la boite contenait un explicatif, oĂč est Ă©crit le thĂšme et tout ce qu’elle contient.

.

Deux livres : Catwoman, par Sarah J. Maas et Par le feu, de Will Hill.

.

Et plusieurs produits dérivés, dont :

  • Un sac de course avec une citation tirĂ©e du Seigneur des anneaux.
  • Des piĂšces en plastique Ă©galement tirĂ©s de l’univers du Seigneur des anneaux.
  • Un marque-page Mille et un Livre.
  • Un marque-page tirĂ© de l’univers de Heartless, par Marissa Meyer.
  • Deux cartes tirĂ©es de Harry Potter, reprĂ©sentant Lucius Malefoy et Tom Marvolo Riddle, alias Lord Voldemort.
  • Un baume-Ă -lĂšvre reprĂ©sentant Belatrix Lestrange, de Harry Potter Ă©galement.
  • Un petit carnet du Monde d’OZ.
  • Un pince venant d’Un Palais d’Épine et de Rose, par Sarah J. Maas.
  • Une bougie venant de la Bougie Livresque.

.

En bref, je suis ravie de cette box livresque, et je pense que ça ne sera pas ma derniĂšre. Alors n’hĂ©sitez pas Ă  visitez les boutiques internet que je vous ai mis en lien dans la description des goodies, ça vaut vraiment le coup !

Mon Bordel·TĂ©moignage

Discrimination

Monstre. SorciĂšre. Extraterrestre.

Les enfants savent frapper oĂč ça fait mal, on est cruel entre nous Ă  l’école, et ce, depuis le dĂ©but. Je ne connaissais mĂȘme pas encore le sens du mot ”discrimination”, que je ne me sentais Ă  ma place nul part.

Monstre. SorciĂšre. Extraterrestre.

J’ai entendu ces mots un nombre incalculable de fois. Et ils ont une chose en commun, ils montrent une diffĂ©rence.

Oui. J’étais diffĂ©rente des autres.

Et je le suis encore. Sauf qu’à l’époque, je pensais que c’était mal. C’est ce qu’on me mettait en tĂȘte, avec ces mots pĂ©joratifs, blessants. Ça me faisait mal.

Mais un jour j’ai compris.

Quand quelqu’un croit avoir remarquĂ© une faiblesse chez toi, il en profite, il appuie dessus. Et pour ne pas ĂȘtre victimes, tous prĂ©fĂšrent ĂȘtre bourreaux. Pour ne pas avoir mal, tous prĂ©fĂšrent faire mal.

Et ce jour-lĂ , j’ai dĂ©cidĂ© que ma diffĂ©rence n’était pas ma faiblesse, c’était ma force.

D’une nature vengeresse, j’ai voulu m’amuser un peu. J’ai voulu blesser autant qu’on m’avait blessĂ©. Ils m’appelaient ”monstre”, je suis devenue le monstre.

À l’école, en dehors. Adulte, enfant.

J’ai fait mal à beaucoup de monde dans ma vie. Parce qu’on m’avait fait mal.

Évidemment, ce n’était pas la meilleur chose Ă  faire. Mais je n’aurai pas l’hypocrisie de vous dire que je regrette.

Rare sont ceux qui peuvent tendre l’autre joue. Qui peuvent encaisser les coups, sans pour autant avoir envie de se venger, ou tomber dans la dĂ©pression, avec des idĂ©es de plus en plus noires.

Je pense que c’est ma fiertĂ© qui m’a sauvĂ© d’une possible dĂ©pression. Quand mes idĂ©es devenaient de plus en plus sombres. Quand je me disais que, si un camion me fonçait droit dessus, je ne bougerais pas d’un pouce. Quand je me disais que reposer au fin fond des mers serait une belle sortie. C’est ma fiertĂ© qui m’a sauvĂ©.

Parce que oui, je suis fiĂšre.

Je ne suis pas une bonne personne, loin de lĂ . Mais je suis fiĂšre d’ĂȘtre celle que je suis. Le nombre de mes secrets est trop grand pour une seule fille. J’ai vu, subi, et infligĂ© des choses atroces, mais je me suis construite, et je suis debout.

Et je me battrais toute ma vie.

Pour un jour, dire Ă  mes enfants : « Votre mĂšre est forte, et cette force, vous l’avez aussi en vous. Chaque blessure cicatrise. Chaque coup dur est surmontable. Chaque jour passĂ©, une fiertĂ© pour soi-mĂȘme. Une fiertĂ© de pouvoir dire, je suis lĂ  et que ça plaise oo non, je resterai ! »

Les adjectifs qu’on m’ont donnĂ©s, mĂȘme mes professeurs, maintenant j’en ris.

DĂ©pressive. Suicidaire. Étrange.

Non.

Je suis juste différente, atypique.

Je suis moi.