UPDATE LECTURE #48 : Caraval

TOME 2
FINALE

Note : 5 sur 5.

Écrit par Stephanie Garber
Édité chez Bayard Édition [ 477 pages ]

⚠️ Pour lire la chronique du tome 2, cliquez ici.

Bienvenue, bienvenue, vous êtes invité au couronnement de L'Héritier perdu d'Élantine qui se déroulera le 10ème jour de la saison chaude. Les festivités commenceront au crépuscule.

Deux mois se sont écoulés depuis la libération des Fatalités du Jeu de la Destinée, et les épreuves continuent pour les soeurs Dragna. Scarlett est sur le point de découvrir un secret qui va bouleverser les fondements de son existence. Quant à Donatella, elle fait face à la froideur de Légende, qui s'est déclaré héritier du trône d'Élantine. Mais le danger d'un coeur brisé, la sécurité de l'empire ou leurs propres vies ne sont plus les seuls prix en jeu. Scarlett et Donatella vont devoir affronter la pire des Fatalités, l'Étoile Tombée du Ciel, au risque de tout perdre...

Bienvenue, bienvenue dans Finale. Tout jeu doit prendre fin.

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Je ne sais pas par où commencer, j’ai tellement attendu ce tome trois que je n’avais pas envie que ça se termine. Ça a encore été un coup de coeur même si j’avais très peur de le lire après tout ce temps. Bon, il y a quand même quelques points négatifs à détailler. Je vais essayer de développer sans vous spoiler.

Comme vous pouvez le voir dans le détail de la note, j’ai enlevé un demi point à l’intrigue et à l’originalité. Dans le premier et le deuxième tome, l’intrigue passait avant la romance. Dans celui-ci, l’amour est partout. Ça manquait un peu d’originalité, le fait que l’amour soit la réponse à tout, la faiblesse contre les immortels etc.

Sinon j’ai adoré le développement des personnages, on voit chez certains un aspect totalement différent, ils évoluent. D’autres au contraire campe bien sur leur position, ils savent ce qu’ils sont et ne s’en cachent pas.

D’ailleurs, je suis vraiment tombée fane des Fatalités et j’aimerai bien trouver le Jeu de la Destinée, ou alors j’essaierai de le dessiner moi-même, je sais pas encore aha.

Bref, revenons-en à l’histoire. Dans celui-ci, on jongle entre le point de vue de Scarlett (qu’on avait dans le tome un) et le point de vue de Donatella (qu’on avait dans le deuxième). Ça m’a un peu perturbé au début mais Scarlett est moins chiante dans celui-là. Mais… argh ça m’énerve parce qu’en vrai, j’ai énormément de chose à dire mais j’ai pas envie de vous spoiler !

Ce que je peux dire, c’est que l’histoire qui concerne Tella suit directement l’histoire du tome précédent alors qu’on a une toute nouvelle intrigue pour son ainée. Scarlett apprend des secrets qui vont lui changer la vie pendant que sa soeur est prise au coeur d’une bataille entre deux immortels totalement obsédés par elle. Elles ne savent plus où donner de la tête, les problèmes s’enchainent encore et encore.

Ce que j’aime par-dessus tout dans cette histoire, c’est qu’il n’y a pas vraiment de « gentils » et de « méchants ». Chaque personnage a ses défauts, ses erreurs et ses peurs. Jacks et Légende ne sont pas des héros mais ils savent se montrer aimant. Tella et Scarlett font beaucoup d’erreurs en pensant bien faire. Julian ne sait pas forcément comment dire la vérité. Des Fatalités se révèlent être des alliés. En bref, tout ça forme un tableau plutôt intéressant.

L’univers est toujours magnifiquement décrit. La magie nous fait toujours autant rêver malgré les relations qui au fond sont très toxiques quand même, aha.

Bon, dites-moi ce que vous en avez pensé ! ツ


Cette transaction est trop intense pour toi, demanda Jacks, ou tu t’inquiètes vraiment pour moi ?

— Ne te flatte pas.

— Ne me mens pas… je ressens tout ce que tu ressens en ce moment.

Ses lèvres s’approchèrent si près de sa bouche qu’elle put goûter les larmes de sang qui coulaient sur les côtés. Elles étaient amères, emplies de perte et de chagrin, mais aussi froides et pures comme de la glace. Ce n’était pas vraiment un baiser, mais cela ne faisait pas si mal quand elle effleura ses lèvres des siennes.

Peut-être aurait-elle dû se laisser embrasser… peut-être que cela ne la ferait pas souffrir cette fois.

— Je te promets que ça ne fera pas mal cette fois-ci, râla-t-il près de sa bouche. ❞

CONVERSATION ENTRE DONATELLA ET JACKS

Détail de ma note

Note : 4.5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

AUTRES PERS.

ÉCRITURE

RYTHME

DESCRIPTION

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 4.5 sur 5.

FACILITÉ

COUVERTURE

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


UPDATE LECTURE #47 : Caraval

TOME 2
LEGENDARY

Note : 5 sur 5.

Écrit par Stephanie Garber
Édité chez Bayard Édition [ 525 pages ]

⚠️ Pour lire la chronique du tome 1, cliquez ici.

Après avoir sauvé sa soeur, Scarlett, d'un mariage désastreux, Donatella reçoit la lettre d'un mystérieux ami avec qui elle passe un marché. Si elle lui livre le vrai nom de Légende, le maître du jeu Caraval, il l'aidera à retrouver Paloma, leur mère, qu'elles n'ont pas vu depuis huit ans. Mais si elle ne respecte pas son engagement, la jeune fille perdra tout ce qui compte pour elle, peut-être même sa vie...
Quand une nouvelle édition du jeu est organisée à Valenda pour les 70 ans de l'impératrice Élantine, Donatella doit y participer pour remplir sa mission. Dès son arrivée, les ennuis commencent... La jeune fille devra faire preuve de ruse et de courage afin de gagner cette nouvelle partie...

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

La perfection, voilà comment je peux définir ce tome. Si dans le premier, j’étais uniquement tombée amoureuse de l’univers en détestant presque les deux personnages principaux, cette fois, c’est tout autre chose. Nous ne suivons plus Scarlett, l’indécise et ennuyeuse soeur, ou bien Julian, celui qui ment vraiment très mal.

Cette fois, l’histoire tourne autour de Donatella et Dante. Deux personnages bien plus passionnant et attachant selon moi ! Contrairement à l’autre garçon, Dante ne paraît pas se faire passer pour un chevalier servant, au contraire. Ce n’est pas un héros et il ne s’en cache à aucun moment, au contraire. Il est énigmatique, intéressé, manipulateur mais également charmant, sécurisant et même s’il cache énormément de chose, on le sent plus honnête.

Quant à Donatella, elle est aussi bien plus intéressante que sa soeur ainée. Elle croque la vie à pleine dent, elle prend des risques, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, une pure héroïne badass pour ma part. Et contrairement à la brune, ses fragilités, ses doutes et ses peurs l’ont rendu beaucoup plus attachante. Je n’avais pas envie de lui foutre une claque pour la secouer mais de lui faire un gros câlin pour qu’elle oublie que le sort s’acharne malheureusement sur elle.

Ensuite pour en venir à l’histoire : dans le premier, on posait l’univers, les personnages et une intrigue tout de même assez basique. Ici, on trouve une intrigue très travaillée, très prenante. Légende n’est plus que le maître de Caraval, il est à présent une figure importante, au même titre que des dieux et déesses. Entre les Fatalités et les Étoiles, voilà que le sort du monde repose sur le magicien et la jeune femme à la longue chevelure blonde.

Un des aspects que j’ai préféré, ça a été que pour une fois, il n’y avait pas un méchant et un gentil. Chaque personnage peut à la fois endosser un rôle que l’autre. Le Prince de Coeur s’est montré inquiet et prévenant quand Légende s’est montré froid et calculateur. Pourtant Jacks restait fidèle à lui même, d’une cruauté glaciale. Tella a eu du mal à faire la part des choses, et moi également, dans mon rôle de lectrice.

Bon, certaines choses ont été prévisible dans le récit, surtout du côté de Scarlett. Mais comme c’était des actions assez secondaires à l’histoire, ce n’était pas si gênant que ça. En tout cas, je suis impatiente de lire enfin la suite, depuis le temps que je l’attends, les pétitions etc. Enfin le livre est dans ma bibliothèque depuis quelques mois et il me tarde de sauter dessus ! Sinon, je suis surprise de n’avoir trouvé aucun Jeu de la Destinée sur internet. Personne n’a encore eu l’idée de le faire (enfin, pas en entier) et ça me donne envie d’essayer. Peut-être quand j’aurai le temps !

Bref, si vous avez lu ce chez-d’oeuvre, dites moi ce que vous en pensez en commentaire, bisous.


❝ C’était la première fois qu’elle le revoyait depuis qu’il avait emporté son corps brisé loin du château de Folidylle. Elle supposait qu’il attendait un témoignage de reconnaissance de sa part, mais, après qu’il avait confié à Julian ne s’intéresser à elle que pour accéder aux cartes, Tella ne risquait pas de le remercier. Elle aurait voulu lui décocher une réplique cinglante ou pleine d’esprit, mais, à sa grande horreur, sa remarque fut tout autre :

— Tu devrais toujours rester torse nu. ❞

DONATELLA DRAGNA

Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

AUTRES PERS.

ÉCRITURE

RYTHME

DESCRIPTION

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

FACILITÉ

COUVERTURE

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


UPDATE LECTURE #46 : Fairy Tail

VOLUME 2

Note : 5 sur 5.

Écrit par Hiro Mashima
Édité chez Pika Édition [ 192 pages ]

Dans l'univers des guildes de magiciens, une seule rassemble les éléments les plus incontrôlables, la Fairy Tail ! Dans celle-ci, on retrouve, Natsu le manipulateur de feu, Happy le chat, Grey le magicien exhibitionniste, Loki le séducteur et Kanna l'alcoolique... Lucy, la constellationniste, débute... Pour sa première mission, elle fait équipe avec Natsu et Happy. Le client serait... un voleur ?!

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Et dans ce tome 2, la rencontre avec la grande Titania, reine des fées, aussi appelé Erza Scarlet.

Une des personnage les plus badass de tous les animés et manga que j’ai vu et/ou lu jusqu’à maintenant. Elle est charismatique, autorité et un peu bizarre aha. Dans celui-là, on ne connait pas encore sa magie mais vu la fin, ça ne saurait tarder ! Par contre on découvre la magie de Grey, le modelage de glace et ça le rend encore plus… sexy ?

Au niveau de l’intrigue, c’est ici que l’histoire commence réellement. Quand Erza – décrite comme la femme la plus puissante de Fairy Tail, vient demander de l’aide à Natsu et Grey pour une mission. Cette nouvelle bouleverse la guilde car comme le dit si bien Mirajane, s’ils se mettent ensemble, ils formeront l’équipe la plus puissante de la guilde. À la demande de la blanche, Lucy rejoint également l’équipe pour « surveiller » les garçons quand la rousse a le dos tourné, aha.

On ne connait pas encore l’ampleur de la mission pour laquelle cette équipe a été conçu mais les événements promettent d’être très intéressant ! J’essaie de ne pas trop en dire parce que je suppose que beaucoup ne connaisse pas encore cette univers – qui pour moi est indispensable et intemporel, et j’espère vous encourager à le découvrir tout de même !

Un monde magique et magnifique, des personnages mystérieux, une guilde bienveillante. Fairy Tail est personnellement un rayon de soleil dans mes heures les plus sombres, que ça soit le manga ou l’animé que je ne me lasse jamais de regarder.


❝ — En même temps… les écrivains sont tellement compliqués… c’est peut-être ça qui les pousse à écrire ? ❞

LUCY HEARTFILIA

Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

RYTHME

COUVERTURE

DESSINS

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


CHALLENGE #5 : Défi Caraval

Honnêtement, je ne sais malheureusement plus qui a créé ce challenge. Ça fait déjà un bon moment, peut-être un ou deux ans. Mais je l’ai retrouvé dans un vieux classeur et je me suis dis pourquoi pas le refaire ? Un nouveau challenge avec des catégories comme je les aime ! Et si vous voulez participer ou si vous vous souvenez de qui ça vient, l’espace commentaire vous est toujours ouvert !

Comme date, je vais me mettre du 1er juillet au 30 septembre.

CATÉGORIES : 30 POINTS

  • Caraval : un livre qui te fait envie depuis longtemps
  • Legend : un livre au hasard
  • Scarlet : un livre avec un personnage bienveillant
  • Donatella : un livre avec un personnage en danger
  • Ce n’est qu’une illusion : un livre avec de la magie
  • Le garçon au coeur noir : un livre avec un anti-héro

CATÉGORIES : 20 POINTS

  • La larme, le soleil et l’étoile : un livre faisant partie d’une trilogie
  • Elle imaginait que tomber amoureuse de lui devait être semblable à tomber amoureuse des ténèbres […] :
    une romance
  • L’île des songes : un livre avec le rêve pour thème
  • Élantine : un livre avec une femme de pouvoir / forte
  • Fais un voeu : un livre qui se passe dans l’espace, en rapport avec les étoiles etc.

CATÉGORIES : 10 POINTS

  • Trisda : un livre avec une fuite ou une poursuite
  • L’as de pique : un livre que tu es sûre d’aimer
  • La rose piquée sur ta peau : un livre avec un personnage tatoué
  • Castillo maldito : un livre avec une mort
  • La serpiente : un livre avec une trahison
  • Marcello dragna : un one-shot

CATÉGORIES : 5 POINTS

  • De la couleur des mots qu’on chuchote : un livre gris
  • The fortune teller : un livre qui se passe dans le futur
  • Cartes sur table : un livre avec de la manipulation / mensonges
  • Au lever du jour : un livre où me temps est compté
  • Chasse au trésor : un livre avec une quête
  • El beso dorado : un livre avec un voyage

CATÉROGIES BONUS :

  • 50 POINTS : Relecture de Caraval OU Legendary OU Finale
    • (validé) relecture de Legendary
    • (validé) lecture de Finale

NOMBRE DE POINTS TOTALS : 115 points

UPDATE LECTURE #45 : Il était fait pour moi

ONE-SHOT

Note : 3 sur 5.

Écrit par Rebecca Serle
Édité chez Hachette [ 378 pages ]

Shakespeare n'a rien compris. Roméo et Juliette ?
Complètement à côté de la plaque. Deux amants maudits, déchirés par leur famille et par le destin. Lamentable histoire.

La vérité, c'est qu'il y avait déjà quelqu'un dans le tableau avec que Juliette arrive. 
Quelqu'un que Roméo aimait beaucoup : Rosaline. Moi.

Juliette n'était en rien une douce et innocente jeune fille écrasée par la fatalité. Elle avait choisi sa destinée. Et Roméo ? Roméo, lui, avait déjà une âme soeur. Il était fait pour moi !

C'est avec moi qu'il aurait passé le reste de l'éternité si...

On a toutes un Roméo dans le coeur qui a choisi une autre Juliette...

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Franchement, je ne m’attendais pas à ça. À la base, avec le résumé, je m’attendais à une vraie réécriture de Roméo et Juliette, avec les vrais personnages de la pièce etc. Mais en fait, non.

Du coup je ne cache pas que le début de l’histoire ne m’a pas emballé plus que ça. Je n’ai pas accroché à la plume de l’autrice. Je passais mon temps à fermer le livre, le rouvrir, le refermer etc. Avec chaque fois l’hésitation de retourner découvrir la suite de l’histoire. Pour moi, c’était lent. Rien de bien passionnant, les délires d’une adolescente amoureuse, qui selon moi, avait plus l’air d’une collégienne dans sa façon de penser que d’une lycéenne.

Honnêtement, au cours de ma lecture, je me suis demandée plusieurs fois si c’est moi qui avait été en avance dans ma maturité au lycée et que les ado pensaient vraiment comme ça. Mais passons.

Les personnages n’avaient pas une grande profondeur. Rosaline est la parfaite petite fille qui découvre ses premiers sentiments amoureux, et qui en plus idéalise son meilleur ami. Autant dire que de base, je ne suis pas très fane du friends to lovers, donc bon… Et puis Rob (qui est censé être la représentation de Roméo) était ennuyeux à mourir. Un cliché sur pâte, rien d’intéressant. J’ai trouvé Len beaucoup plus intéressant au bout de deux lignes, sans même savoir s’il aurait une importance dans la suite de l’histoire. Plus mature, plus mystérieux, plus patient, plus attirant. Sans être le mec toxique qu’on retrouve un peu partout (même si dès fois j’aime bien ce cliché-ci, j’avoue…).

Les autres personnages étaient tous assez superficielle. En bref, ce n’est clairement pas ce qui a accroché ma lecture.

Parlons maintenant de Juliette et de sa relation avec Rosaline. Évidemment, comme le dit si bien le résumé, Roméo a préféré Juliette, on le sait tous. Mais ce qui est intéressant dans cette Juliette – cousine de Rosie, c’est qu’elle n’est pas comme la petite et fragile Juliette de la pièce Shakespirienne. Celle-là c’est très bien ce qu’elle fait quand elle décide de mettre le grappin sur le copain (non-officiel) de sa cousine. Tout ça pour une vengeance de famille ridicule, dont Rosaline n’était d’ailleurs même pas au courant. Je n’ai pas tant apprécié ce personnage non plus mais l’approche était pas mal, ça changeait un peu.

Par contre, ce qui a vraiment fait que j’ai finalement apprécié ma lecture, c’est le fait de voir Rosaline grandir. On a d’abord l’habitude des descriptions incessantes de sa vie avec Rob et ses amies, mais vient un moment où l’auteure commence à vraiment développer son personnage et ses émotions. Rosie doit faire face à son premier chagrin d’amour, ses premiers drames familiaux, ses nouveaux sentiments pour un autre garçon, son deuil…

Tout ça constitue une palette d’émotions par lesquels on passe tous à un moment de notre vie. Ça a même réussi à me tirer une petite larme, chose qui n’est pas aisé. Du coup, je ne regrette finalement pas d’être allé au bout de cette lecture qui s’est révélé être une bonne surprise. À croire que je suis restée des années à voir cette fille grandir, murir, s’instruire émotionnellement, s’affirmer, et c’était beau.


❝ — Déjà ? Bon, d’accord, mais pas sans mes Dragibus, répond-il, le petit sourire en coin réapparaissant sur ses lèvres.

— Je croyais qu’ils étaient pour moi…

— Hein ? s’étonne-t-il en extirpant un bonbon de la poche. Jamais de la vie !

Il le promène sous mes yeux comme pour m’appâter. Puis il se penche, si près que je sens son souffle contre mon oreille.

— J’ai oublié de te dire…

Ses mots s’attardent langoureusement dans mon cou.

— … moi aussi ce sont mes bonbons préférés. ❞

CONVERSATION ENTRE LEN ET ROSALINE

Détail de ma note

Note : 2.5 sur 5.

Note : 2.5 sur 5.

Note : 4 sur 5.

Note : 2 sur 5.

Note : 2 sur 5.

Note : 2.5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

AUTRES PERS.

ÉCRITURE

RYTHME

DESCRIPTION

Note : 3.5 sur 5.

Note : 2 sur 5.

Note : 3 sur 5.

Note : 2.5 sur 5.

Note : 3 sur 5.

Note : 3.5 sur 5.

FACILITÉ

COUVERTURE

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


UPDATE LECTURE #44 : Fingus Malister

TOME 1
FEUX FOLLETS, MANDRAGORE ET
CADAVRE FRAIS

Note : 0.5 sur 5.

Écrit par Ariel Holzl
Édité chez Rageot [ 192 pages ]

« Préparez votre soupe ! Trouvez 120 g de sève de mandragore, 80 g d'or de fous. Mélangez-les dans un bocal à élixir, faites mijoter une journée à feu follet. Répandez-la sur tout cadavre frais, il reviendra à la vie en quelques minutes. Et le rituel de zombification sera accompli ! »

Apprenti seigneur maléfique, Fingus Malister sait comment éblouir les jurés de sa future académie de magie. Mais il a besoin de l'aide d'une sorcière plus têtue que lui...

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Je n’ai pas réussi à terminer ce livre. Ce fut pour moi, le premier abandon de l’année 2022.

Je vous vois venir, ce n’est pas le fait qu’on soit sur un roman jeunesse, voir enfant, qui m’a dérangé. J’ai l’habitude des romans jeunesses et puis je comptais le lire surtout pour voir si je le lirai à ma fille plus tard. Mais ça ne sera pas le cas puisque je n’ai pas réussi à accrocher à l’histoire.

Le rythme était trop lent, à 100 pages, toujours rien d’intéressant. Les personnages ne sont pas assez développés pour moi, l’intrigue n’est pas accrocheuse et il n’y a aucune profondeur dans le récit. On suit Fingus et son amie Polly à travers des aventures sans grand intérêt. Le jeune homme a un rêve mais je ne l’ai pas apprécié.

Il est creux, prend tout le monde de haut et il se donne clairement un genre qui ne lui correspond pas. Polly accepte son comportement sans rien dire, elle est passive et c’est clairement le genre de personnage qui m’exaspère.

J’aimerai bien ajouter quelque chose de positif mais c’est difficile quand sur un petit jeunesse de 192 pages, on arrive pas jusqu’à la fin. Je sais que beaucoup ont aimé mais je ne peux juste pas.

Mais si vous connaissez et que vous avez aimé, dites-moi pourquoi ツ


Détail de ma note

Note : 1 sur 5.

Note : 1 sur 5.

Note : 1 sur 5.

Note : 1 sur 5.

Note : 0 sur 5.

Note : 1 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

AUTRES PERS.

ÉCRITURE

RYTHME

DESCRIPTION

Note : 2.5 sur 5.

Note : 2 sur 5.

Note : 1 sur 5.

Note : 0 sur 5.

Note : 0 sur 5.

Note : 0 sur 5.

FACILITÉ

COUVERTURE

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


UPDATE LECTURE #43 : Les Légendaires

VOLUME 16
L’ÉTERNITÉ NE DURE QU’UN TEMPS

Note : 5 sur 5.

Écrit par Patrick Sobral
Édité chez Delcourt [ 48 pages ]

⚠️ Pour lire la chronique du Volume 15, cliquez ici !

Danël, Gryf, Jadina, Shimy et Razzia,
cinq justiciers aux pouvoirs fantastiques, font la fierté du monde d'Alysia.
Mais, lors d'un ultime combat les opposant à Darkhell,
le Sorcier Noir, une épouvantable malédiction s'abat sur leur monde :
tous ses habitants – eux compris ! – retrouvent leur apparence d'enfant.

Aujourd'hui, rejetés par les leurs,
les cinq Légendaires veulent briser le sortilège...

L'aventure ne fait que commencer !

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Oh mais ce tome c’était du grand n’importe quoi !! Cet homme-singe là, complètement gazé…

Les gens là, vous volez des corps et vous êtes contents ? Mais what tha fock ?! Non parce que franchement, voir un Razzia qui ne zozote pas ou une Ténèbris et une Shimy totalement opposées à ce qu’elles sont en générale, c’est perturbant !

Mais bon, venons en au fait. Encore un tome qui m’a fait monté les larmes aux yeux, comme d’hab par rapport à Gryf et Shimy hein, on change pas une équipe qui gagne. Mon pauvre petit Jaguarian…

Non, je dirai rien ! Faut pas que je vous spoile !

Encore un tome intense en rebondissement, en émotion, en… tout, en fait. Difficile de faire des chroniques avec ça.

Heureusement, la fin… ♥ !


❝ — Je suis désolé Shun-day. Ma vie n’a aucune importance dans le cas présent, tu dois comprendre !

— Oh crois-moi, j’ai compris !! Ta propre vie ou la mienne ne comptent pas à tes yeux ! Mais qu’en est-il… de celle de Shimy ? ❞

CONVERSATION ENTRE SHUN-DAY ET GRYF

Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

RYTHME

COUVERTURE

GRAPHISME

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


UPDATE LECTURE #42 : Les Légendaires

VOLUME 15
AMOUR MORTEL

Note : 5 sur 5.

Écrit par Patrick Sobral
Édité chez Delcourt [ 48 pages ]

⚠️ Pour lire la chronique du Volume 14, cliquez ici !

Danël, Gryf, Jadina, Shimy et Razzia,
cinq justiciers aux pouvoirs fantastiques, font la fierté du monde d'Alysia.
Mais, lors d'un ultime combat les opposant à Darkhell,
le Sorcier Noir, une épouvantable malédiction s'abat sur leur monde :
tous ses habitants – eux compris ! – retrouvent leur apparence d'enfant.

Aujourd'hui, rejetés par les leurs,
les cinq Légendaires veulent briser le sortilège...

L'aventure ne fait que commencer !

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Mon petit coeur a faillit me lâcher avec ce tome. J’arrive toujours pas à croire que l’auteur arrive à me faire vivre tout ça en plusieurs tome de 48 pages ! On en apprend plus sur Gryf, sur Razzia et sur tous les mystères qui nous tenaient dans les tomes précédents.

Personnellement, j’ai eu envie de frapper Gryf un nombre incalculable de fois. Puis j’avais envie de lui faire des gros câlin. Et j’avais re-envie de le frapper. Un cercle vicieux.

Non parce que… elle ?! Il a quitté Shimy pour cette… !! En plus ça se voit qu’il aime toujours Shimy alors pourquoi ?!

Ahlala, je crois que j’ai aussi envie de me frapper moi-même parce que je suis trop à fond sur le Grimy, je suis comme une ado en crush sur un acteur qu’elle rencontrera jamais. Ah et franchement les Jaguarian sont quand même grave stylé hein.

Pour le coup ça le fait encore comme pour tous les tomes aussi intense, je peux pas en dire trop pour pas vous spoile alors on fait un marché… allez lire Les Légendaires comme ça on en parle !!


❝ — Shimy, c’est ça ? Si tu n’y vois pas d’objection, Gryf était en train de parler à sa fiancée !! Alors tu attendras qu’on ait fini !! ❞

CONVERSATION ENTRE SHIMY ET AKITTEN

Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

RYTHME

COUVERTURE

GRAPHISME

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ


UPDATE LECTURE #41 : L’École du Bien et du Mal

TOME 2
UN MONDE SANS PRINCE

Note : 5 sur 5.

Écrit par Soman Chainani
Édité chez Pocket Jeunesse [ 480 pages ]

⚠️ Pour lire la chronique du Tome 1, cliquez ici.

De retour à Gavaldon, la vie d'Agatha et de Sophie n'a plus rien d'un conte de fées ! En secret Agatha fait le voeu d'une autre fin heureuse et ouvre accidentellement les portes de l'École du bien et du Mal. Désormais les sorcières et les princesses habitent dans l'école des Filles, où on leur enseigne la vie sans princes... tandis que les garçons résident dans les tours du Mal. Et, entre les deux écoles, la guerre se prépare...

MON AVIS SUR L’HISTOIRE

Alors déjà que le premier tome est dans mes indispensables, intemporels, mais celui là…

Il est encore mieux ! Franchement, encore plus originale que son prédécesseur ! On passe d’une configuration Bien contre Mal à une configuration Filles contre Garçons. Après les préjugés physiques qu’on retrouvait chez Agatha et Sophie, vient maintenant un autre sujet très intéressant, la différence entre les genres.

Comment se comportent les hommes sans femmes à l’horizon et inversement.

Comme pour le tome un, je trouve qu’il y a énormément d’enseignement dans cette histoire. Soman Chainani sait parfaitement faire passer des messages sur les problèmes que n’importe qui peut rencontrer dans la société actuelle. Mais bref entrons un peu dans le vif du sujet.

Alors qu’elles avaient enfin trouvé une fin heureuse, voilà que leur conte s’ouvre une nouvelle fois. La confiance, l’amour et l’amitié vont être mis à rude épreuve dans leurs contes. La première version du conte de Sophie et d’Agatha avait déjà malmené les deux écoles. Cette version-ci va malmené tout l’univers des contes.

Les contes de nos enfances changent et se modifient, tout ça à cause d’une erreur causé par deux lectrices.

Au niveau rythme et écriture, on est de suite happé. Si dans le premier, on prend un ou deux chapitres a réellement entrer dans l’histoire, dans celui-là, la continuité est parfaite. On a clairement l’impression de n’avoir même pas quitter l’histoire. L’intrigue commence directement, les émotions des protagonistes sont encore plus représentés. Les descriptions sont encore mieux, on visualise les paysages comme si on y était. Et pourtant, tout change dans cette suite.

Sur la couverture du premier, on voyait clairement une opposition entre les deux jeunes filles. Sur celle-ci – qui est tout aussi belle, on retrouve le prince au centre. Juste entre les deux amies. Ça annonce déjà la couleur, j’en viens à me demander qui est le vrai problème dans ce conte. Sophie, la sorcière ? Ou le prince Tedros ?

Bon après je ne suis pas une très grande fane du prince, pour moi il est le seul vrai point négatif du livre. Il est idiot, naïf, indécis, obsédé par son père et je pourrais continuer comme ça toute la journée. Mais au moins, on sait qu’il est sincère dans ses émotions. Comme un enfant en fait. Ouais, voilà. C’est une grand gamin.

Cette fois, la fin annonce du gros lourd pour la suite et je suis impatiente de revenir vers vous pour en parler !

Dites-moi en commentaire si vous avez lu cette saga ou si elle vous tente ! Franchement elle vaut le coup et je crois que sur les six tomes sortis en broché, cinq sont également en poche donc elle est assez accessible. Et puis c’est le moment puisque – je le rappelle, le film du premier va sortir automne 2022 sur Netflix ! Vous pouvez pas savoir depuis combien de temps j’attends ça ! ツ


❞ — Tu es… si stupide, sanglota-t-elle. Pourquoi les garçons sont-ils si stupides ?

Tedros esquissa un sourire.

— Un monde sans princes, c’est peut-être une bonne idée, après tout. ❞

CONVERSATION ENTRE AGATHA ET TEDROS

Détail de ma note

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

INTRIGUE

PERS. PRINCIPAUX

AUTRES PERS.

ÉCRITURE

RYTHME

DESCRIPTION

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

Note : 5 sur 5.

FACILITÉ

COUVERTURE

PLAISIR

ADDICTIVITÉ

ÉMOTION

ORIGINALITÉ