Chronique n°22 : Lait et Miel – Rupi Kaur

Lait et Miel.


Auteur : Rupi Kaur.

Édition : Pocket.


Poésie – Amour – Violence – Sexe.

Pages : 208.


🔥🔥🔥🔥🔥 / 5

Coup de Coeur plus Mille !


« Voici le voyage d’une
survie grâce à la poésie.
Voici mes larmes, ma sueur et mon sang
de vingt et un ans.
Voici mon coeur
dans tes mains.
Voici la blessure,
l’amour,
la rupture,
la guérison. »

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Sabine Rolland.


MON AVIS SUR CE RECUEIL :

Alors, je dois vous dire que ce recueil de poème a été ma meilleure lecture 2019 !

Les poèmes écrits dans ce livre sont courts mais vraiment magnifiques. Au bout de quelques pages, j’ai eu les larmes aux yeux, alors que je n’ai pas la larme facile ! Il y a tellement d’émotion et de franchise dans ses mots, ça m’a bouleversé…

Je pense que tout le monde devrait lire Lait et Miel !

C’est un livre qui nous permettrait tous de nous comprendre mieux. Bien sûre, l’auteur parle de sa propre vie, et de sa propre expérience. Mais c’est subjuguant quand on comprend que ce genre de chose peut arriver à n’importe qui. En lisant, on comprend ceux qui ont vécu des expériences semblables, homme ou femme. Je pense que c’est le genre de lecture qui pourrait rendre n’importe qui plus humain, plus sensible à ce que ressentent les autres.

Les poèmes sont si beaux et tellement sincère qu’ils m’ont fait mal au coeur. Par les femmes, qui peuvent vivre ou qui ont vécu des choses qui resteront gravées dans leur mémoire, sur leurs corps. Et par les hommes qui pourrait peut-être mieux comprendre ce que les femmes ressentent à travers les mots de cette autrice de talent.

De plus, les dessins ajoutent un charme indéniable, auquel on ne peut que succomber.

En seulement quelques mots, l’auteure nous racontent sa propre vie, la femme d’une femme qui a surmonté des choses qui en auraient fait abandonner plus d’une.

Voici un des poèmes que j’ai particulièrement apprécié :

Tu me dis de me taire parce que
mes opinions me rendent moins belle
mais je n’ai pas été faite
avec un feu au creux du ventre
pour être éteinte
je n’ai pas été faite
avec une légèreté sur la langue
pour être facile à avaler
j’ai été faite lourde
moitié lame moitié soie
difficile à oublier
et pas facile à comprendre.


Dites-moi si vous avez lu cette oeuvre, en tout cas, si ce n’est pas le cas, je vous supplierais presque de le faire. Ça vaut le coup !

Publié par

Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours été une amoureuse des mots. D'après ma mère, j'étais déjà une pipelette au bout de quelques mois, alors que je ne comprenais sans doute même pas le quart de ce que je baragouinais dans mon langage de bébé. Quand j'ai découvert la musique, j'étais en extase en entendant les voix, même quand je ne savais pas ce que signifiait les paroles, j'étais plus attirée par les paroles que par la musique elle-même. Puis j'ai appris à lire, à écrire et je dirais que c'est à ce moment que ma vie à vraiment commencée. J'ai commencé par inventer des chansons à sept ou huit ans, des semblants de poèmes et autres, même si ça ne voulait pas dire grand-chose. Ma mère ne comprenait pas mon obsession pour les journaux intimes et les carnets. Entre texte et dessin, je les remplissais tous très vite et j'en voulais toujours plus. De plus grand, plus beau ou de plus petit et plus pratique. Romans, poèmes, chansons. Je suis attirée par les mots, les lettres, les langues, les voix. Pendant mes années collèges, cela m'a joué pas mal de mauvais tour, puisque je suis tombée dans les pièges de ceux qu'on appelle « les beaux-parleurs ». J'ai donc dû apprendre à lire entre les lignes. Mieux, j'ai appris à écouter, à entendre ce qui n'est jamais dit à voix haute. Et maintenant, ce que j'aimerai, c'est simplement partagé mes mots avec vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s