Chronique n°21 : Shades of Shadows II – V. E. Schwab

Shades of Magic – Tome 2 : Shades of Shadows.


Auteur : V. E. Schwab.

Édition : Lumen.


Young Adult – Fantasy – Aventure.

Pages : 634.


🔥🔥🔥🔥🔥 / 5

Coup de Coeur !


Pour voir la chronique du Tome 1, cliquez ici !


« Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur…

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le premier, gris, est le nôtre. Le second, rouge, déborde de magie. Dans le troisième, blanc, elle s’est faite rare, et dans le dernier, noir, elle a tout dévoré. Quatre mois ont passé depuis qu’un talisman maléfique est tombé entre les mains de Kell, depuis que le corps de son ennemi a été expédié dans le Londres noir en compagnie du joyau.

Lila s’en est allée. Sans mot dire, au bout de trois jours d’épreuves inimaginables, elle a abandonné là Kell, sur un quai du Londres rouge, pour partir explorer le monde. Depuis, le jeune homme est assailli de rêves menaçants, dont il ne se réveille que pour penser à elle. La capitale bouillonne de fièvre car dans quelques jours commencent les Jeux des éléments, une compétition qui réunit les meilleurs magiciens de trois royaumes voisins, souvent en guerre par le passé. En prévision de l’événement, un navire à la réputation légendaire se rapproche d’ailleurs de la cité, ramenant de vieux amis à terre. Mais pendant ce temps, un autre Londres se réveille et revient petit à petit à la vie. Or rien ne peut venir bouleverser l’équilibre de la magie : pour qu’une ville prospère, une autre doit forcément décliner…  »

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Sarah Dali.


RÉSUMÉ :

Hello, ça faisait longtemps que je n’étais pas venue pour vous parler de mes lectures ! Donc après une longue absence de ma part, aujourd’hui, je ne vais pas vous parlez de n’importe quelle lecture, mais de : Shades of Shadows, le deuxième tome de la saga Shades of Magic, écrit par V. E. Schwab.

Comment vais-je vous résumer cette histoire ?

Alors, sans trop vous spoiler, le deuxième tome de la saga parle du tournois de l’Essen Tasch, un compétition de magie se passant dans le Londres rouges. Évidemment, Kell, l’Antari et par conséquent le plus grand magicien de tous les temps, n’a aucun droit de participer au tournois. Pourtant, son frère et lui mettent un plan en place pour que le magicien puisse participer. Comme par hasard, Lilah y participe aussi sans en avoir le droit, mais comment résister à la tentation ?

Dans ce tome deux, nous découvrons également de nouveau personnage particulièrement attachants et intriguant. Alucard m’a vraiment fait tourner la tête je dois dire.

Pour entrer encore un peu dans l’intrigue, un autre monde se réveille dans l’ombre, annonçant des problèmes à répétition que je vous laisse découvrir.


MON AVIS SUR CE ROMAN :

Alors, mon avis ? Excellent ! Un vrai coup de coeur ! J’ai adoré ce tome deux plus que je ne l’aurai imaginé ! Comme toujours, j’ai aimé les personnages encore plus que cet univers magique, même s’il reste éblouissant.

Le tournois m’a vraiment amusé et ma lecture a été palpitante.

J’ai encore du mal à choisir quel personnage j’ai préféré : Kell, Lilah, Alucard ou Rhy ? JE ne sais pas, je les aime tous ! Sans exception !

Bref, revenons à mon avis sur le roman en lui-même.

Shades of Shadows a été un roman que j’ai lu dès son achat. Après le tome 1, je n’avais qu’une envie : lire la suite et découvrir les péripéties que Kell et Lilah allaient affronter après avoir jeter la pierre dans le Londres Noir.

La première partie du livre nous montre Kell et Lilah, chacun de leurs côtés. Lilah est sur un bateau et réalise son rêve de découvrir le monde, tout en prouvant sa valeur. De même, elle apprend la magie avec l’aide de son capitaine. Quant à Kell, il s’entraine au combat tout en essayant de réparer les bêtises commises par son frère. Par la suite, ils se retrouvent tous les deux et une passion nait entre eux, une passion que n’était pas encore présente dans le premier tome.

Plusieurs romances naissent dans ce tome et elles sont magnifique. Je suis entrée dans l’histoire et je n’avais qu’une envie, voir tous ces personnages en chair et en os.

Ce tome deux a propulsé cette trilogie dans ma saga favorite !

Le tournois est distrayant et assez léger dans sa lecture, mais ça n’empêche pas la vraie menace de se préparer dans l’ombre pour nous laisser un coup d’inachevé dans la bouche, en attendant le tome 3.

D’ailleurs, j’ai déjà lu ce fameux tome 3, et je vous en parlerai bientôt. Bah oui, je ne pouvais pas rester dans un suspense pareil ! Avec Holland et tout ! Aaaah, je vous spoile pas, je dis rien !

Bref, je vous mets ici un petit passage de l’histoire :

— Je pars au combat ? demanda Kell, perplexe.
— En quelque sorte, répondit Rhy. C’est ton masque pour le tournoi.

Kell faillit lâcher le casque.

— L’Essen Tasch ? Mais tu as perdu la tête !

Le prince fit un geste de dénégation.

— Je ne crois pas. À moins que toi, tu n’aies perdu la tienne ? (Il s’interrompit un instant, fasciné par cette idée.) Tu crois que c’est possible ? Imagine que…
— Rhy, redescends sur terre, je suis un Antari ! l’interrompit son frère, qui se retenait à grande-peine de crier. Le fils adoptif des Maresh, le magicien le plus fort de l’empire arnésien, et peut-être du monde…
— Attention, Kell, on pourrait croire que tu te vantes.
— … et tu voudrais que je participe à un tournois entre les trois empires ?
— De toute évidence, Kell le puissant sorcier ne peut pas concourir. Une telle traîtrise pourrait déclencher une guerre.
— Je te le confirme.
— Voilà pourquoi tu seras déguisé.

L’intéressé secoua violemment la tête en poussant un petit gémissement.

— C’est de la folie, Rhy ! Et même si tu étais assez fou pour croire que ça puisse marcher, Tieren ne te laisserait jamais faire.
— Tu ne crois pas si bien dire. Il a lutté bec et ongles, au départ. Il a parlé de démence, nous a tous les deux traités d’imbéciles…
— Alors que ce n’est même pas mon idée ?
— … mais, pour finir, il a compris qu’il y avait parfois une distinction entre approuver un projet et lui accorder son autorisation.
— Pourquoi Tieren a-t-il changé d’avis ? demanda Kell, soupçonneux.
— Parce que je lui ai dit la vérité, répondit son frère d’une voix étranglée.
— C’est-à-dire ?
— Que c’était pour ton bien .
— Rhy…
— Qu’on en a tous les deux besoins, toi et moi.

Je posterai peut-être quelques photos plus tard, mais je n’attendrai plus de les avoir fait pour poster l’article, comme je le faisais avant. Encore une fois, je m’excuse pour mon absence et je vous promets que je serai bien plus présente cette année !

D’ailleurs, j’aurai bien d’autres choses à vous dire prochainement !

Dites-moi un peu ce que vous pensez de Shades of Magic, si vous l’avez lu, ou dites-moi s’il vous tente ! 🙂

Publié par

Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours été une amoureuse des mots. D'après ma mère, j'étais déjà une pipelette au bout de quelques mois, alors que je ne comprenais sans doute même pas le quart de ce que je baragouinais dans mon langage de bébé. Quand j'ai découvert la musique, j'étais en extase en entendant les voix, même quand je ne savais pas ce que signifiait les paroles, j'étais plus attirée par les paroles que par la musique elle-même. Puis j'ai appris à lire, à écrire et je dirais que c'est à ce moment que ma vie à vraiment commencée. J'ai commencé par inventer des chansons à sept ou huit ans, des semblants de poèmes et autres, même si ça ne voulait pas dire grand-chose. Ma mère ne comprenait pas mon obsession pour les journaux intimes et les carnets. Entre texte et dessin, je les remplissais tous très vite et j'en voulais toujours plus. De plus grand, plus beau ou de plus petit et plus pratique. Romans, poèmes, chansons. Je suis attirée par les mots, les lettres, les langues, les voix. Pendant mes années collèges, cela m'a joué pas mal de mauvais tour, puisque je suis tombée dans les pièges de ceux qu'on appelle « les beaux-parleurs ». J'ai donc dû apprendre à lire entre les lignes. Mieux, j'ai appris à écouter, à entendre ce qui n'est jamais dit à voix haute. Et maintenant, ce que j'aimerai, c'est simplement partagé mes mots avec vous.

Un commentaire sur « Chronique n°21 : Shades of Shadows II – V. E. Schwab »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s