Mes Lectures

Chronique n°18 : La pire mission de ma vie – Robin Benway


Titre : La pire mission de ma vie – Tome 1.
Auteur : Robin Benway.
Édition : Pocket Jeunesse.

Genre : Romance – Action – Young Adult.
Pages : 375.

Ma note : 🔥🔥🔥🔥 / 5
Lecture très agréable !

.

« Le comble pour une espionne : craquer pour sa cible !
Maggie Silver a ouvert son premier coffre-fort à 3 ans.
Cela peut sembler étonnant, mais quand on est fille d’espions, c’est assez banal.
À 16 ans, elle décroche enfin sa première mission en solo.

SON OBJECTIF : accéder à des infos que détiendrait Armand Oliver, journaliste.

SA MÉTHODE : se rapprocher de son fils, le dangereusement charmant Jesse.

SA COUVERTURE : devenir une lycéenne comme les autres.

LE HIC : personne ne lui a expliqué comment ne pas tomber amoureuse de sa cible !  »

Traduit de l’Américain par Anne Delcourt.

.

Résumé

Alors, l’histoire parle de Maggie, fille d’agent secret, qui ayant grandi dans ce milieu, devient agent secret elle-même. Spécialisée dans le perçage de coffre et le crochetage de serrure, elle n’a jusqu’à maintenant fait que de l’assistance lors des missions de ses parents, sans vraiment avoir de mission à elle.

Donc, quand elle apprend qu’elle va avoir sa toute première mission, qui plus est, à New York, elle saute de joie ! Enfin, avant de se rendre compte que sa mission l’amènera à suivre des cours au lycée en portant un uniforme et en faisant semblant d’être amie avec d’autres lycéens, tout en se rapprochant d’un gosse de riche pour recueillir des infos sur son père…

Mais bon, c’est son travaille et le professionnalisme prime dans ce genre de métier !

Tout part en vrille quand elle se prend, un peu trop au jeu, en se faisant des amis pour de vrai et se rapprochant de Jesse Oliver, sa nouvelle cible ! Et oui, parce sa nouvelle amie Roux est attachante et que Jesse Oliver et si craquant, que Maggie a fini par craquer pour de vrai… pas très pro tout ça…

Plusieurs péripéties interviennent dans l’histoire, tout en gardant la même légèreté.

.

Mon avis sur ce roman

J’ai beaucoup aimé cette histoire, un peu cliché et gnian-gnian sur les bords, mais très agréable. L’histoire est légère et m’a permis de me détendre un peu, en plus d’être assez drôle.

J’y ai trouvé de l’action, de la romance et du rire, pile ce à quoi je m’attendais en choisissant ce roman.

Une petite lecture d’été, comme on dit !

Grâce à sa simplicité, j’ai pu lire l’histoire très rapidement, d’ailleurs elle est très bien écrite. Les personnages sont attachants, et même si le récit va un peu vite à certain moment, ça ne gâche en rien son charme. Le roman nous fait aussi réfléchir à certain moment, puisqu’on essaye de résoudre les énigmes, en même temps que Maggie, qui doit réussir sa mission haut la main ! Il n’y a pas vraiment de suspense mais ce n’est pas vraiment dérangeant.

J’avais choisi ce livre comme cadeau d’anniversaire de mon frère, avec deux autres que vous découvrirez plus tard, et je ne regrette vraiment pas mon choix. Loin d’être un coup de coeur, cette lecture m’a quand même permis de me vider la tête et de rire un peu pour échapper à la fatigue accumulée ces derniers temps.

En bref, je vous recommande vraiment cette petite histoire toute mignonne !

« J’ai passé la première journée à New York courbée sur mon ordinateur, à en tirer tout ce que je pouvais sur Jesse Oliver et le lycée Harper. Souffler entre deux missions ? Vous plaisantez ! Des fois, je me dis que ce serait génial de rester allongée sur une plage ou, je ne sais pas, d’aller à Disney World ou dans un autre endroit pour touristes. Avant de me souvenir que je crame au lieu de bronzer, et qu’il n’y a pas plus effrayant que des hordes de gens coiffés de casquettes Mickey. Mais de temps en temps, l’espace de quelques jours, ça ferait du bien de ne plus avoir à regarder le monde d’un oeil soupçonneux. À commencer par Jesse Oliver.
Et des soupçons sur Jesse Oliver, il y avait de quoi en avoir.

— C’est un délinquant ! ai-je crié à mes parents. Il s’est fait arrêter l’an dernier pour vol à l’étalage !

Pas de réaction.

— En tout cas, je vous préviens, je refuse de fréquenter quelqu’un qui a un casier judiciaire, ai-je ajouté.
— Note bene, notre famille ne peut plus passer la frontière du Luxembourg sans se faire arrêter, a rétorqué mon père sur le même ton.

Un point partout.
Pour être honnete, Jesse Oliver avait l’air du fils à papa soi-disant rebelle qu’on ne voit que dans les pires téléfilms. Le New York Daily News expliquait qu’il s’était fait arrêter en essayant de voler un exemplaire de L’attrape-coeurs dans une librairie. Je me suis tapée le front contre mon clavier. Se faire pincer en piquant un livre de poche ! Mais quel amateur ! Et en se prenant pour le héros du bouquin, en plus ! Mais quel frimeur ! »

.

Et voilà la présentation de ce petit roman ! J’espère qu’il vous fera envie, une vraie petite merveille d’humour et de détente, ça je vous le dis ! Mais bref, je vais vous laisser avec mes quelques photos, comme d’habitude.

Un commentaire sur “Chronique n°18 : La pire mission de ma vie – Robin Benway

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s