BD : Les Légendaires – Patrick Sobral

Les Légendaire.


Auteur : Patrick Sobral.

Édition : Delcourt.


BD – Humour – Aventure – Fantastique.

Tomes : Pour le moment 22.


🔥🔥🔥🔥🔥 / 5

Coup de coeur !


« Danaël, Gryf, Jadina, Shimy et Razzia, cinq justiciers aux pouvoirs fantastiques, font la fierté du monde d’Alysia. Mais, lors d’un ultime combat les opposants à Darkhell, le Sorcier Noir, une épouvantable malédiction s’abat sur leur monde : tous ses habitants – eux compris ! – retrouvent leur apparence d’enfant.

Aujourd’hui, rejetés par les leurs, les cinq Légendaires veulent briser le sortilège…

L’aventure ne fait que commencer ! »


MON AVIS SUR CETTE BD :

Hello ! Alors pour ces BD, je ne vous ferai pas de résumer, comme je le fais d’habitude. Ça serait plus compliqué pour des BD. Par ailleurs, je vais aussi poster cet article dans « Mon Bordel », puisque la partie « Mes Lectures » est réservée aux romans.

Donc je vais simplement vous donnez mon avis sur cette pépite qu’est : Les légendaires, de Patrick Sobral. Et qui fut pour moi – qui n’est pas trop BD en général – un énorme coup de coeur !

Déjà, j’ai adoré les personnages et leur personnalité bien prononcée et bien présente. Enfin, j’avoue avoir un petit problème avec Jadina, la petite chipie de l’équipe, mais je trouve son personnage tout de même important – malgré le fait que j’ai souvent eu envie de l’étrangler – pour l’histoire.

Les personnages se complètent parfaitement et on voit que l’auteur savait ce qu’il faisait quand il a créé l’équipe des Légendaires.

L’histoire est très bien trouvée et m’a tenu très en haleine, du début à la fin. Tout est très accrocheur et j’ai eu un vrai coup de coeur pour Shimy et Gryf !

Ils sont devenus mes deux chouchous !

Ce que j’ai aussi adoré, c’est que par rapport au contexte de l’histoire – tout le monde est redevenu enfant – tout en devient drôle. Je vous rassure, il y a quand même des passages sérieux, mais j’adore ce côté humour.

Bon, je ne sais pas trop quoi vous dire qu’autre, c’est la première fois que je parle d’une BD comme ça, c’est bien plus facile de le faire pour un roman. Mais j’avais vraiment envie de vous donner mon avis sur celle-ci.

Je la trouve vraiment super et je remercierai toujours mon père de me l’avoir fait connaitre, parce que je peux vous dire que j’attends toujours les tomes suivant avec une impatiente qui m’étonne moi-même.

Ah et pour clore cet article, je pense que je dois vous parler du dessin animé qui a été créé à partir de la BD. Je n’ai regardé qu’un épisode et, bien que j’aie toujours souhaité une adaptation vidéo de la BD, je suis très déçue par ce qu’ils en ont fait. L’adaptation ne reprend pas du tout l’histoire de la BD, elle reprend les personnages en en faisant un truc pour enfant et c’est vraiment dommage. Même le graphisme laisse à désirer. J’ai eu du mal à aller jusqu’à la fin du premier épisode, tellement j’étais dégoutée…

Mais bon, heureusement, ça ne me gâche en rien le plaisir que j’ai à lire cette merveille.

Je vous invite à me dire ce que vous pensez de cette oeuvre, si vous l’avez lu, et à aller la lire, si ce n’est pas le cas. De même, vos commentaires sur l’article sont les bienvenus.

Aller, gros bisou !

Publié par

Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours été une amoureuse des mots. D'après ma mère, j'étais déjà une pipelette au bout de quelques mois, alors que je ne comprenais sans doute même pas le quart de ce que je baragouinais dans mon langage de bébé. Quand j'ai découvert la musique, j'étais en extase en entendant les voix, même quand je ne savais pas ce que signifiait les paroles, j'étais plus attirée par les paroles que par la musique elle-même. Puis j'ai appris à lire, à écrire et je dirais que c'est à ce moment que ma vie à vraiment commencée. J'ai commencé par inventer des chansons à sept ou huit ans, des semblants de poèmes et autres, même si ça ne voulait pas dire grand-chose. Ma mère ne comprenait pas mon obsession pour les journaux intimes et les carnets. Entre texte et dessin, je les remplissais tous très vite et j'en voulais toujours plus. De plus grand, plus beau ou de plus petit et plus pratique. Romans, poèmes, chansons. Je suis attirée par les mots, les lettres, les langues, les voix. Pendant mes années collèges, cela m'a joué pas mal de mauvais tour, puisque je suis tombée dans les pièges de ceux qu'on appelle « les beaux-parleurs ». J'ai donc dû apprendre à lire entre les lignes. Mieux, j'ai appris à écouter, à entendre ce qui n'est jamais dit à voix haute. Et maintenant, ce que j'aimerai, c'est simplement partagé mes mots avec vous.

Un commentaire sur « BD : Les Légendaires – Patrick Sobral »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s