Mon Bordel

Arnaque : Les faux employeurs

Alors, comme le titre l’indique, aujourd’hui je vais vous parler d’une arnaque, qui apparemment est très répandu en France, et qui vise les jeunes à la recherche d’emploi.

Vous en avez peut-être entendu parler, moi ce n’était pas le cas mais maintenant, je ne risque plus de l’oublier ! Je vais vous expliquer ce qui m’est arrivé et vous comprendrez mieux, vous pourrez peut-être d’ailleurs me dire si ça vous ait déjà arrivé à vous, ou à votre entourage.

Bref, il y a quelques jours, j’ai été contacté par le – soi-disant – directeur de recrutement d’une chocolaterie, censée ouvrir bientôt ses portes dans la ville où j’habite. Il m’a directement contacté par mail en me disant avoir repéré mon profil sur pole-emploi et en ajoutant qu’il voulait m’engager car je correspondais parfaitement à ses critères. Déjà là, c’était un peu étrange – étant donné que je n’ai aucune expérience professionnelle – mais je lui ai répondu. Il m’a demandé des informations telle que mon nom, mon numéro de téléphone, mon adresse et la copie de ma pièce d’identité.

Au fur et à mesure que je répondais à ses mails, il m’a annoncé que j’étais engagé et que mon entretient officielle pour signer le contrat, serait un jour avant l’ouverture du magasin, car il était en Corse, pour l’ouverture d’un autre magasin. Il m’a dit qu’il m’enverrait un chèque par la poste – je ne vous embêterai pas avec la somme, mais elle n’était pas petite – et que je devrais l’encaisser au plus vite.

J’ai commencé à trouver ça encore plus louche.

Mes doutes se sont amplifiés quand il m’a dit que je devais garder une partie de la somme – comme avance sur salaire – et que je devais renvoyer le reste à son comptable, pour que l’entreprise prenne en charge mes uniformes et me les envois.

Plus tard, j’ai reçu le chèque – que je n’ai pas encaissé, rassurez-vous – et il m’a presque harcelé pour savoir si l’argent était arrivé sur mon compte. Entre temps, j’ai eu plusieurs appels de lui, son comptable et l’assistant de son comptable.

Quelque chose de similaire arrivait en même temps à mon petit-ami. Une entreprise – qui n’existe même pas – l’avait contacté par mail et lui a envoyé un chèque – qu’il a encaissé – puis lui a demandé de retirer trois tickets de coupon de PCS à un Tabac presse. Mon copain ne l’a bien sûr pas fait, il a senti l’arnaque venir et nous sommes allés à sa banque pour être sûr de l’arnaque. Comme par hasard, le chèque n’était pas approvisionné, alors il est allé porter plainte. Il n’y aura apparemment pas trop de répercussion sur son compte en banque, du moment qu’il n’y touche plus, jusqu’à ce que sa banque ne renvoie le chèque en blanc – venant probablement, d’après la banque, d’un chéquier volé –.

Cette histoire me paraissait de moins en moins clair mais j’ai joué le jeu par message et je suis allée me renseigner à ma banque. Les deux arnaques étaient trop similaires pour être clair, les arnaqueurs n’avaient sans doute pas prévu de tomber sur deux personnes habitants sous le même temps.

À la banque, tout le monde nous a dit de faire attention et que ça sentait l’arnaque à plein nez ! Nous sommes même aller dans un Tabac presse nous renseigner sur ce qu’était exactement les coupons PCS, et en expliquant notre cas, même la vendeuse nous a dit que c’était une arnaque et qu’elle ne nous vendrait jamais les coupons.

Bref, du coup je suis allée aussi porter plainte à la banque, avec le chèque et les messages comme preuve à l’appui. Et je vous écris cet article parce que je trouve inadmissible que des arnaques comme ça existe, et encore plus quand c’est sur un site – soi-disant sécurisé – comme pole-emploi !

Autant vous dire que ma journée n’a pas très bien commencer et que je vais rester un bon moment scandalisé ! Encore plus par le fait que, bien que j’ai bloqué les numéros de téléphone, les personnes trouvent encore le moyen de me contacter. Il me harcèle et si c’est comme pour les arnaqueurs de mon copain, ils risquent même de me menacer de porter plainte car je ne leur réponds plus et que j’ai gardé leur chèque – qui en fait est entre les mains des gendarmes –.

C’est franchement choquant et aberrant ! Heureusement que nous nous sommes rendu compte de tout ça assez tôt pour entamer les démarches à la gendarmerie et à nos banques, sans qu’il n’y ait de répercussion catastrophique.

J’espère que nos plaintes vont leur tomber dessus et que personne d’autre ne se fera avoir, c’est vraiment écoeurant. Ces gens-là n’ont aucun respect et aucune morale.

Enfin bon, c’est terminé – pour l’instant – et ça m’a fait poser ma première plainte. Un souvenir dont j’aurai pu me passer mais qui avec du recul est assez drôle, puisqu’ils n’ont pas réussi à nous avoir.

Un grand merci à ceux qui ont lu cet article. Et d’ailleurs, si vous pouviez le partager pour être sûr que plus personne ne va tomber dans le piège, je vous en serai très reconnaissante.

Allez, gros bisous à vous tous !

5 commentaires sur “Arnaque : Les faux employeurs

  1. J’ai eu le cas aussi il y a quelques années. Même scénario sauf pour l’activité de l’entreprise, et dès qu’on m’a parlé de chèque à encaisser et tout le bazar, j’ai coupé court en flairant le mauvais coup. En faisant quelques recherches sur le net, j’ai vu que l’arnaque touchait pas mal de monde et que les arnaqueurs ne faisaient que recycler à l’infini leur scénario, toujours sur le même schéma.

    C’est bien que vous ne soyez pas allé-e-s au bout de la démarche. Vous avez bien réagi. Hélas, le fait que cela passe par le site de Pole Emploi trompe encore trop de monde…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s